Le Qatar sélectionne l’Apache comme nouvel hélicoptère de combat

Le Qatar sélectionne l’Apache comme nouvel hélicoptère de combat

C’est le premier gros contrat dans le domaine de la défense annoncé depuis le salon de Farnborough en Angleterre. L’émirat du Qatar a décidé d’acheter 24 hélicoptères de combat Apache auprès des États-Unis. Ces appareils devront entrer en service entre la fin de l’année 2015 et le milieu de 2016. Il s’agit d’un premier contrat particulièrement intéressant pour Boeing, on disait l’Apache en voie d’obsolescence depuis quelques temps. Le Qatar nous prouve le contraire.

Les appareils commandés par le Qatar sont bien évidemment au standard AH-64D Block III, la dernière version de série dérivée du Longbow Apache apparu dans le courant des années 1990. Ces Apache devront donc remplacer à terme les douze Aérospatiale SA-342G Gazelle employés dans la lutte antichar et l’appui aérien rapproché. Il faut souligner que lors des différents exercices internationaux auquel l’émirat a participé durant ses dernières années, de nombreux observateurs avaient remarqué l’excellente condition générale de ces monoturbines. Ce qui laisse augurer que la Qatar revende par la suite ses anciennes Gazelle. Cependant les Qataris conserveront deux SA-342L utilisés comme hélicoptères de liaisons.
Il faut remarquer que l’émirat a sélectionné le missile antichar AGM-148 Javelin en lieu et place de l’AGM-114 Hellfire habituellement emporté par l’Apache.

Cette commande auprès de Boeing est un véritable camouflet pour les hélicoptéristes européens. En effet Airbus Helicopter et Agusta-Westland sont les traditionnels fournisseurs de voilures tournantes du Qatar. L’Amérique en était jusque là relativement absente, hormis les deux Sikorsky S-92 acquis pour du transport de hautes personnalités.
Dans le même temps le Qatar annonce la commande missiles de défense anti-aérienne Patriot construits également aux États-Unis. Deux commandes importantes qui pourraient en dire long sur un éventuel repositionnement des Qataris sur le marché de la défense en faveur des Américains.

Photo © Boeing Company.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est une honte !!! Choisir l’hélicoptère le plus performant au monde,le plus multimission,le plus résistant etc … C’est tout bonnement scandaleux !!!
    Plus sérieusement je ne suis pas surpris (même si le Tigre aurais bien évidament était mieux pour nous) mais bon passer de la gazelle au Apache vas leurs faire encore plus byzare que nos pilotes lors qu’il sont passé de l’ilustre gazelle au vaisseau spacial qu’est le tigre .

Laisser un commentaire