Les bombardiers d’eau sauvent l’ancien château de Marcel Pagnol

Les bombardiers d’eau sauvent l’ancien château de Marcel Pagnol

C’est une information qui est relativement passé inaperçu en France, hormis dans les Bouches-du-Rhône. Ce dimanche 27 juillet 2014 en fin d’après-midi le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille est sonné pour un feu de broussaille dans le parc de la Buzine. Cet espace vert du onzième arrondissement marseillais est surtout connu pour abriter le château de la Buzine, immortalisé par l’écrivain Marcel Pagnol dans son roman « Le Château de ma mère ». Rapidement d’importants moyens humains et matériels sont dépêchés sur places. À leur arrivée les soldats du feu se rendent compte de la gravité du foyer qui couvre environ trois hectares. Un renfort aérien de bombardiers d’eau est aussitôt demandé pour protéger le château et ses environs.

Il prendra la forme de quatre CL-415 arrivés de leur toute proche base de Marignane et des deux hélicoptères Écureuil, l’un monoturbine et le second biturbine privés mais armés durant tout l’été par le BMPM. Ces six appareils vont réaliser des rotations entre la Buzine et la mer pour se recharger en eau. Pendant ce temps là au sol les marins-pompiers, secondés par un détachement de sapeurs-pompiers professionnels des communes avoisinantes, attaquent le feu à sa base.

CL-415 de la Sécurité Civile en renfort du BMPM au-dessus du domaine de la Buzine.
CL-415 de la Sécurité Civile en renfort du BMPM au-dessus du domaine de la Buzine.

Il aura fallu près de deux heures pour fixer le feu, et quatre heures au total pour complètement le circonscrire. Au total les quatre Canadair auront totalisés 36 largages lors de cette intervention, tandis que les deux hélicoptères en ont eux réalisés 24. Soixante largages au total pour ce premier feu urbain marseillais de véritable ampleur de l’été.

S’il n’est plus propriété de la famille Pagnol, le château de la Buzine est néanmoins classé au patrimoine nationale depuis 1997. Il abrite désormais la Maison des Cinématographies de la Méditerranée, voulu par la mairie de Marseille. C’est un monument auquel les Marseillais sont particulièrement attachés.

Photos © Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire