Un flottille européenne escorte les anciennes armes chimiques syriennes.

Un flottille européenne escorte les anciennes armes chimiques syriennes.

Depuis maintenant plusieurs semaines quatre navires de guerre, trois hélicoptères et un avion militaires participent à une mission peu banale en Méditerranée. C’est ainsi que les forces navales et aéronavales britanniques, danoises, et norvégiennes ont pour charge d’escorter des cargos reliant la Syrie à l’Italie, avec à leur bord les armes chimiques du régime de Bachar El-Assad. C’est évidemment une mission à très haut risque tant la cargaison pourrait faire des envieux parmi les groupes terroristes de la région, et notamment ceux liés à la mouvance Al-Qaïda.

Ces armes sont actuellement transportées à bord du très sécurisé cargo MV Ark Futura, un bâtiment civil appartenant à la compagnie DFDS Seaways, et battant pavillon chypriote. Très sécurisé car selon plusieurs sources l’armateur aurait fait appel à des agents de sécurité d’une société américaine spécialisée dans les transport de fonds les plus dangereux.
Cette précaution n’est sûrement pas de trop, mais il faut relativiser son importance.

Le MV Ark Futura sous l'escorte de la marine britannique.
Le MV Ark Futura sous l’escorte de la marine britannique.

En effet l’ONU qui supervise ce désarmement syrien a mandaté l’Union Européenne et la Norvège pour assurer la sécurité des cargos. C’est ainsi que la Norvège aligne régulièrement un avion de patrouille maritime Lockheed P-3C depuis l’aéroport international de Limassol à Chypre. De son côté la Royal Navy aligne deux navires de guerre les frégates HMS Daring et HMS Diamond et autant d’hélicoptères Lynx HMA Mk-8, tandis que la marine danoise met à disposition sa frégate HDMS Peter Willemoes elle aussi doté d’un Westland Lynx mais au standard Mk-90B. Quant à la Marine Militare Italiana elle apporte sa contribution sous la forme de commandos spécialisés dans la lutte antiterroriste.

Il faut souligner que cette mission va se dérouler encore une bonne partie de 2014. La France ne devrait pas y prendre part.

Photos © UK Mninistry of Defence.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire