Crash mortel d’un Antonov An 140 à Téhéran.

Crash mortel d’un Antonov An 140 à Téhéran.

Malheureusement 2014 se confirme bien en annus horribilis pour le transport aérien civil. Ce dimanche 10 août aux alentours de 9h20 du matin (heure locale) un biturbopropulseur Antonov An 140 réalisant une liaison intérieure s’est écrasé aux abords de l’aéroport de Téhéran quelques instants seulement après son décollage. Cet avion, vol HH5915 de la compagnie aérienne Sepahan Airlines, comptait 48 passagers et membres d’équipage. Il se rendait à Tabass dans l’est du pays. Les causes réelles de l’accident sont encore difficiles à établir. Ce qui semble avéré c’est que l’avion se serait rompu en deux ou trois morceaux et que l’empennage se serait séparé du reste du fuselage. Son épave est d’ailleurs tombé dans un quartier résidentiel de la capitale iranienne. Un début d’incendie, rapidement maîtrisé par les pompiers locaux, s’est également déclaré.

Ce n’est pas le premier accident mortel impliquant un Antonov An 140. Cet avion n’a d’ailleurs pas forcément très bonne réputation auprès des compagnies aériennes qui bien souvent lui préfèrent l’ATR 42 franco-italien jugé moins dangereux.
C’est le cinquième accident majeur d’un avion de ce type et le troisième pour la seule aviation civile iranienne. Il faut d’ailleurs savoir que les An 140 utilisés dans ce pays y sont également produits sous licence par l’avionneur d’état HESA. L’An 140 n’est en service dans l’aviation civile que depuis 2000, initialement en Russie puis dans le reste du monde.

Les enquêteurs iraniens ont annoncé qu’à priori il n’y avait aucune victime parmi les passants et les riverains du quartier où le crash s’est déroulé. Un premier bilan fait état de 38 à 40 morts et donc de huit à dix blessés, dont au moins trois très grièvement. Cependant dans un pays où la propagande d’état est si puissante, la véracité de ces chiffres demeure très difficilement vérifiable. Quoi qu’il en soit cet accident s’ajoute à la longue liste des crash qui ont endeuillé l’année.

Photo © Agence France Presse.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire