L’Amérique engage ses avions de combat en Irak

L’Amérique engage ses avions de combat en Irak

C’était malheureusement dans les cartons de l’administration américaine depuis quelques semaines, c’est maintenant une réalité tristement palpable. C’est Barack Obama lui-même qui a annoncé qu’il mettait ses forces armées et aériennes sur le pied de guerre en Irak. Cependant il n’est nullement question que des fantassins américains foulent le sol irakien. Les États-Unis ont encore en mémoire l’horrible bourbier de la guerre de 2003. Ce sont donc des avions de combat et des drones armés américains qui frappent les positions djihadistes de l’État Islamique en Irak et au Levant. Outre le fait que plusieurs villes moyennes irakiennes soient tombées aux mains de l’EIIL ce qui a finalement décidé l’administration démocrate à intervenir c’est le sort des minorités kurdes Yasidis et des 400 000 chrétiens d’Irak menacés de mort ou d’exil.

Les premières frappes ont pris la forme de deux chasseurs F/A-18C Hornet de l’US Navy qui ont visés des cibles dans les villes d’Erbil et de Kirkouk. Selon le Pentagone des ressortissants civils américains étaient menacés dans la première de ces deux agglomérations. L’état-major de la marine américaine fait état du tir de plusieurs bombes à guidage laser Paveway contre des positions de l’EIIL. Désormais d’autres machines de combat pourraient également être engagées au feu, et notamment le Super Hornet.

Dans le même temps des avions de transport de l’US Air Force auraient parachuté sur le Kurdistan irakien plusieurs tonnes d’aide humanitaire, sous forme de vivres, de médicaments, et de matériel sanitaire. Car c’est là le second volet de l’intervention américaine. Soutenir militairement mais également sur le plan humanitaire les Kurdes et les chrétiens d’Irak.

En Europe la France et le Royaume-Uni, les deux traditionnels alliés de Barack Obama sous la forme de leurs leaders respectifs François Hollande et David Cameron, ont également annoncé étudier toutes les mesures envisageables pour venir en aide aux populations civiles menacées par les djihadistes. Cela signifierait-il que des avions de l’Armée de l’Air et de la Royal Air Force seront engagés dans les cieux irakiens dans les prochaines heures ?

Bien entendu cette intervention survient au plus mal pour la communauté internationale, avec le regain de tension que le Proche-Orient connait suite à la guerre qui fait rage entre les forces armées israéliennes et le groupe terroriste du Hamas dans la bande de Gaza. Gageons que les frappes américaines sauront être plus précises que dans ce dernier cas, et que les populations civiles auront moins à craindre. Rien n’est moins sûr malheureusement.

Photo © US Department of Defense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire