L’Armée de l’Air évacue des réfugiés irakiens

L’Armée de l’Air évacue des réfugiés irakiens

C’est fort discrètement, ce vendredi 22 août 2014, qu’un Airbus A340 militaire français s’est posé sur l’aéroport francilien de Roissy Charles-de-Gaulle. Le quadriréacteur de l’Armée de l’Air a permis l’évacuation de quarante ressortissants irakiens. Ils ont été accueillis par les autorités françaises, en la personne du ministre des affaires étrangères. Ces réfugiés seront vus par des médecins et des administratifs du centre de crise du Quai d’Orsay avant de rejoindre leurs familles déjà présentes dans l’Hexagone.

Car c’est là l’une des obligations liées à leur évacuation vers la France. Il faut que les réfugiés aient une famille en France pour les accueillir et les aider à s’intégrer à notre société. Bien sûr, ils ont déjà été « coaché » par les fonctionnaires français et les militaires depuis leur prise en charge sur l’aéroport irakien d’Erbil.
Le voyage s’est fait sans encombre, l’avion de l’Armée de l’Air ayant décollé de nuit.

Avec cette mission l’Airbus A340 démontre qu’il est pleinement adapté aux opérations humanitaires, non seulement pour apporter de l’aide d’urgence mais aussi pour procéder à l’évacuation de ressortissants. Il est clair que sa cabine est plus confortable que celle d’un avion cargo type C-130 ou A400M.

En outre l’aéroport de Roissy est tout à fait adapté à ce genre d’opération, grâce notamment à son pavillon d’honneur.

Photo © ministère des affaires étrangères.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. bravo à nos pilotes de l’armée de l’air d’avoir engagé un airbus A 340 pour venir en aide au irakiens
    dans cette funeste guerre!!!!!! bon séjour en FRANCE avec leurs familles.

    • Manny ce genre d’opérations est déjà budgétée depuis longtemps que ce soit par les affaires étrangères ou par la défense. Mais fondamentalement non on ne sait pas clairement combien ça coûtera. Mais de toutes manières moins cher que des vies humaines.

Laisser un commentaire