L’Escadron d’Hélicoptères 3/67 Parisis fête dignement son cinquantenaire

L’Escadron d’Hélicoptères 3/67 Parisis fête dignement son cinquantenaire

C’est un anniversaire finalement pas si fréquent que ça pour une unité de voilures tournantes. L’Escadron d’Hélicoptères 3/67 Parisis a cinquante ans cette année. L’unité installée sur la Base Aérienne 107 de Villacoublay dans les Yvelines est bien connue des Franciliens. En effet ses hélicoptères sont fréquemment aperçus au-dessus de Paris et de sa région. Leur livrée traditionnelle grise est même devenue coutumière des cieux de la capitale.

Que ce soit le 14 juillet pour surveiller le défilé, lors des grands matchs de football ou de rugby au Stade de France, lors de certaines manifestations comme les concerts en plein air, ou simplement lors de missions MASA plus traditionnelles les Fennec de l’EH-3/67 sont mis à contribution. À tel point même que les Parisiens (au sens le plus large du terme) n’y font même plus attention.

Mais ces prochains jours cela va sûrement changé. Et pour cause, l’Armée de l’Air a décidé de donner de belles couleurs à l’un de ses hélicoptères. C’est ainsi qu’un des biturbines Eurocopter a troqué sa tristounette livrée unie grise pour une flamboyante noire brillante rehaussée d’un superbe Pégase gris et blanc. Sans oublier bien entendu le marquage « Armée de l’Air » en guise de signature. Il faut dire que le cheval ailé issu de la mythologie grecque est l’emblème des aéronefs du Parisis. Voilà une peinture qui à mon sens a vraiment de la gueule, dommage qu’elle ne soit que temporaire.

Le Fennec "Pégase" en stationnaire au-dessus d'un champs francilien.
Le Fennec « Pégase » en stationnaire au-dessus d’un champs francilien.

Autant dire que lorsque l’appareil a fait un petit tour au-dessus de la région les nombreux touristes présents dans la capitale en ce mois d’août se sont régalés. Le pilote a ainsi pu s’approcher de très près du symbole de Paris, la Tour Eiffel. Et les photographes de l’Armée de l’Air s’en sont visiblement donné à cœur joie.

Photos © Armée de l’Air.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire