L’US Navy augmente ses moyens aéronavals dans le Golfe

L’US Navy augmente ses moyens aéronavals dans le Golfe

C’est désormais une quasi certitude. Le gros des missions de combat contre l’EIIL réalisées par des avions pilotés le sera par ceux de l’aéronavale américaine. En effet ce sont désormais huit navires de guerre et une centaine d’avions et d’hélicoptères embarqués qui se trouvent aux abords immédiats de l’Irak. Une flotte conséquente qui repose sur les épaules du porte-avions USS Georges Bush (CVN 77) et du bâtiment amphibie USS Bataan (LHD 5), chacun de ces deux navires emporte des avions de combat et des hélicoptères de soutien. Ces derniers pourraient être engagés pour le cas où une mission de sauvetage serait à prévoir.

À bord du CVN 77, ce sont donc 24 F/A-18E et F Super Hornet et 20 F/A-18C Hornet (deux de ceux-ci ont d’ailleurs été les premiers avions à frapper l’Irak) ainsi que cinq EA-6B Prowler qui forment l’ossature de l’aviation de combat pour cette opération. S’y ajoutent les quatre E-2C Hawkeye du bord ainsi que les deux C-2A Greyhound. Il faut aussi ajouter les huit hélicoptères de soutien, d’assaut, et de combat anti-naval MH-60 Seahawk.

De son côté, le LHD 5 apporte la puissance de feu de ses huit AV-8B Harrier II, de ses quatre AH-1W Super Cobra, et de ses trois UH-1Y Venom. Ces deux derniers types d’hélicoptères de combat et d’appui aérien rapprochés sont servis par des pilotes et équipages de l’US Marines Corps. S’y ajoutent également dix MV-22B Osprey et trois CH-53E Super Stallion de transport et de soutien logistique.

Harrier II de l'unité VMA-542 en opération sur le pont de l'USS Bataan.
Harrier II de l’unité VMA-542 en opération sur le pont de l’USS Bataan.

Il faut également tenir compte des huit hélicoptères MH-60 Seahawk déployés sur les six navires de guerre et de soutien qui composent également cette force navale. Parmi ceux-ci figurent le bâtiment amphibie de soutien et d’assistance médicale USS Gunston Hall (LSD 44) qui emporte à lui seul deux de ces appareils ainsi qu’un Super Stallion. En outre ce navire, tout comme le LHD 5 permet l’acheminement de nombreuses troupes du corps des Marines. Les autres navires déployés sont le croiseur lance-missile USS Philippine Sea (CG 58), les destroyers USS Arleigh Burke (DDG 51), USS O’Kane (DDG 77), et USS Roosevelt (DDG 80) pouvant tous les quatre tirer des missiles de croisière BGM-109 Tomahawk.

L’ensemble du dispositif sera commandé non pas à partir du CVN 77 mais depuis le bord du bâtiment de commandement amphibie USS Mesa Verde (LPD 19) qui embarque lui aussi deux Osprey.

Le bâtiment de commandement USS Mesa Verde.
Le bâtiment de commandement USS Mesa Verde.

Le moins qu’on puisse dire c’est que le Président Obama a mis le paquet. Certes l’US Air Force semble pour l’instant encore voir son rôle restreint aux seules opérations humanitaires, via notamment ses C-17A Globemaster III et ses C-130J Hercules, mais ils faut remarquer que celles ci ne sont pas sans risque. Plusieurs experts internationaux soulignent le fait que l’État Islamique en Irak et au Levant disposerait de batteries de missiles anti-aériens, notamment des armes fournies originellement par les Américains aux forces loyalistes irakiennes et volées par les djihadistes. Reste à savoir si l’EIIL dispose de personnels qualifiés pour les mettre en œuvre.

Quoi qu’il en soit l’opération internationale semble monter en puissance, comme le laissaient sous-entendre Londres et Paris au moment même où les premières bombes Paveway tombaient sur l’Irak. Britanniques et Français semblent cependant prêts à assurer un rôle similaire à celui de l’Air Force. De là à penser qu’ils la déchargeraient de cette mission il n’y a qu’un pas.

Photos © US Department of Defense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

18 COMMENTAIRES

  1. Bonsoir,

    Les chiffres des aéronefs embarqué est il sûr?
    123 aéronefs sur un seul et même porte-avions me parait quand même énorme, même pour un américain.
    Il me semblait que dernièrement la capacité opérationnelle tournait autour des 60-70.

  2. Blutchy, jai recompté et bizarrement je n’arrive pas à 123 machines et si vous relisez bien l’article deux navires emportent des avions de combat, le CVN77 et le LHD5. En plus certains hélicos sont sur les autres bâtiments.

    Et s’il vous plait Ratel mesurez vos propos, vous pourriez heurter certains de nos lecteurs de confession musulmane.

    • cher ami, je crois que je me suis fait comprendre, il s’agit d’islamiques pur et dur que l’on soit clair sur le sujet quand pour les autres je les respectent!!!!!

    • Quand j’ai posté le message, le premier chiffre mentionné était de 84 (pour les F/A 18E/F)! Confirmé par un autre lecteur passionné de mon entourage. Bref, pas de souci, erreur corrigée, et les chiffres redeviennent cohérents 😉

  3.  » Britanniques et Français semblent cependant prêts à assurer un rôle similaire à celui de l’Air Force. De là à penser qu’ils la déchargeraient de cette mission il n’y a qu’un pas. » ( je vous cite Arnaud)
    Je veux bien, mais avec quoi? Des Rafales déjà engagés au Mali et des C160 Transall à bout de souffle ,eux aussi largement engagés dans cette partie de l’Afrique. Quant à l’Airbus A400M, nous n’en avons que 3 et encore pas pleinement opérationnels. Je ne parle pas de nos drones quasi inexistants.
    A propos, quid des C160 Transall allemands qui dorment dans les hangars et qui sont dotés d’un potentiel de vol encore énorme. Ils ne sont pas concernés par ce qui se passe en Irak?……

  4. Pourquoi les américains n’attendent pas l’onu ou l’otan pour y aller, sa serait plus normal et puis la france a autre chose à faire que d’allé faire la guerre la bas.

  5. Le Mesa Verde, un bateau amphibie???

    Un nouveau concept bien étonnant…

    Ce ne serait pas plutôt les véhicules qu’il embarque qui seraient amphibies, par hasard?

    Amicalement.

    • Sachez cher monsieur Bresson que la dénomination même du Mesa Verde en tant que LPD 19 le classe directement comme bâtiment amphibie, mais derrière cette désignation se cache le fait qu’il facilite les opérations amphibies. Un peu à la manière du Bataan. Bien entendu le LPD 19 ne va pas plager de troupes ou de véhicules directement. Je comprends que la nomenclature navale américaine soit parfois difficile à comprendre.

      • Cher Arnaud,
        Le Mesa Verde fait partie, si je ne m’abuse, de la « class San Antonio » soit des Landing Platform Dock, d’où l’appellation « LPD xx ». Les Américains les nomment aussi « Amphibious transport dock », soit, en bon français, « transport de chalands de débarquement ».
        « Amphibious » mets donc l’accent sur le contenu et non le contenant. Et c’est vrai pour les autres bâtiments désignés par « amphibious quelque chose ». Donc la traduction en « bâtiment amphibie » est non seulement inappropriée, mais fait référence à un concept disons bizarre. La traduction rapide, mais correcte, pourrait être « bâtiment d’amphibies », sous entendu « bâtiment de transport de véhicules amphibies…
        Et tout ceci est très facile à comprendre…

        Amicalement.

  6. Je réponds à Dominique,
    pour les C-160 Transall (et ses avions en général) de la Luftwaffe, c’est assez particulier, en effet la Bundeswehr (l’armée fédérale allemande) ne peut être engagé que sur vote favorable du Bundestag (l’équivalent de notre Assemblée Nationale). Cela limite le plus souvent le des champs de possibilités de la Bundeswehr -d’ailleurs elle-même critiquée dans son propre pays et manquant d’engagements- à de l’aide humanitaire et des missions de maintient de la paix comme en Bosnie par exemple, donc la Luftwaffe vole peu. Ceci étant dit, la RAF et l’Armée de l’air se cantonnant à des missions de ce type, il est probable qu’un vote au Bundestag est lieu dans les jours/semaines à suivre, il faut attendre de voir…

  7. Salut, il serai quand même temps de mettre en chantier un second PA, le CDG étant en cale pour 18 mois….. En attendant, les Américains sont bien les seuls à disposer de moyens pour ce type d’intervention. Et gageons que la peur change de camp, devant le courage de ces fanatiques religieux qui s’en prennent à des civils sans défense, au mon d’une religion dévoyée. Aidons les Kurdes à protéger ce qui peut encore l’être.

  8. Pour répondre à Tonton….Il me semble, qu’il n’y a pas si longtemps que cela, il était prévu de construire un second porte avions en coopération avec le Royaume Uni, et mise en commun des moyens aéroembarqués, économies budgétaires obligent.
    Seulement voilà, La Royal Navy devant travailler avec la Royale…..voilà un concept insupportable aux tenants de la tradition britannique qui fêtent encore tous les ans…… la défaite de Trafalgar sur……vous savez bien qui sait!
    De plus le premier ministre David Cameron, tout aussi « lap dog » des américains que ne l’était Tony Blair, s’est vite empressé de faire « un enfant dans le dos » des français, en commandant dans un premier temps un nouveau PA avec un système de catapultage incompatible avec celui des aéronefs français, puis s’est ensuite tourné vers les USA pour se précipiter d’acheter des F35 à décollage vertical ( sans aucune consultation avec les Frenchies), ce qui rendait ipso facto l’achat et la construction de ce porte avions inutile.Vous avez dit défense européenne?
    Quant à financer le second PA, qu’attendre de ce gouvernement « aux poches percée » qui vit à crédit , se contente de ponctionner les forces armées au point de mettre en danger leur crédibilité, et n’a aucune politique d’avenir, se contentant de mettre des piéces de réparation ça et là pour tenter de ma
    Nous sommes bien devenus des nains sur la scène internationale et la parole du « président normal » n’a plus aucune portée, contrairement à ce qu’il essaie de nous faire croire.
    Désolé, il va falloir encore demander aux américains de bien vouloir mettre leur immense capacité tactique à notre disposition ou plutôt devrais-je dire aide.

    • Hélas tu as raison, mais viendra le jour où nous retrouverons notre crédibilité, et franchement financer un nouveau PA c’est sur 15 ans minimum (vu en plus qu’il suffit de faire un jumeau du CDG), donc les finances ne sont qu’une plate excuse, c’est surtout pas très « social », il vaut mieux financer des emplois sans avenir et des fonctionnaires improductifs….je m’arrête là car ce n’est pas le propos de se site. Je la souhaite bonne aux anglais avec leurs super F-35…..et qu’ils célébrent Trafalgar est normal, de leur point de vu….on fête bien la fin des deux guerres sur les Allemands.

  9. Correction:
    « vous savez bien qui c’est » et non « sait »
    .Je n’ai pas eu le temps de me relire vu que mon commentaire est parti brusquement sur le site avant avant que j’aie eu le temps de faire quoi que ce soit.

    De plus je finis de rédiger ma phrase:
    « ça et là pour tenter de maintenir le navire à flots »

  10. Deux petites choses : primo je remarque que monsieur Bresson aime jouer sur les mots et se contente donc de traduction littérales. Le vieux souci entre la lettre et l’esprit. Je vais donc le laisser jouer, comme ça il sera sûr de gagner. 😉

    Deuxio je tiens à rappeler à ceux qui voudraient une énième fois transformer ce site en ring politique sur la situation actuelle de la France, et notamment de la France dans le monde que ce n’est pas la vocation d’Avions Légendaires, vous avez de très bons forums politiques pour cela, vous y serez comme des coqs en pâtes. Ici on discute aéronautique de défense, et éventuellement aviation civile.

    D’avance merci à tous et à chacun.

    Aéronautiquement votre.

    • cher ami ARNAUD, dela discipline sur votre site!!!!!! bien reçu le message!!!!! nous allons redresser la situation ce qui et normal. AVIATION LE MOT CLE DU SITE!!!!!!

  11. concernant monsieur BRESSON, aime jouer sur les mots, bien à lui parceque il aime les mots exquis!!!!! sûr il gagne à chaque fois!!!!! donc il est cool !!!!!

Laisser un commentaire