Un Gulfstream sanitaire spécialement modifié pour Ébola

Un Gulfstream sanitaire spécialement modifié pour Ébola

On le sait désormais l’épidémie d’Ébola qui frappe l’Afrique occidentale est la plus violente depuis la découverte de ce virus au cours des années 1970. Plus de 700 patients infectés sont d’ores et déjà morts, et c’est près du double qui vont malheureusement mourir dans les semaines à venir. Il faut dire qu’aucun remède n’est connu à ce jour et que le taux de mortalité avoisine les 90%. En somme neuf malades contaminés sur dix sont statistiquement condamnés. Parmi ceux ci figurent deux médecins américains. C’est pour les rapatrier dans leur pays d’origine que le service de santé publique des États-Unis, le puissant CDC (pour Centers for Disease Control), a fait transformé un avion sanitaire. C’est un biréacteur Gulfstream qui est désormais devenu l’ambulance volante des malades d’Ébola rapatriés aux USA.

Les deux malades en questions sont un virologue de 33 ans et son assistante de 28 ans. C’est l’homme qui a été rapatrié en premier. Le Gulfstream privé s’est posé ce samedi 2 août 2014 à Dobbins-AFB, une installation de l’US Air Force toute proche de l’hôpital universitaire d’Emory, siège de l’une des principales unités de virologie américaine. Ce sont d’ailleurs les chercheurs de cet hôpital qui ont participé à la modification de l’avion.

Il a été doté d’un sas stérile, qui prend la forme d’une tente plastifiée, permettant de conserver le malade dans une situation d’isolement, même pendant le vol transatlantique entre l’Afrique et la côte est des États-Unis. Ce sas permet également à l’équipe médicale qui le suit de poursuivre son traitement, sans risquer de contaminé l’équipage de l’avion.
Ce type de procédure sanitaire est rarissime.
Après avoir été débarqué du Gulfstream le patient a été conduit en ambulance, sous escorte de police, jusqu’à Emory où il a été pris en charge. Cependant son pronostic vital demeure largement engagé.

Photo © CDC.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire