Un Hawker Sea Fury rate son atterrissage après une démonstration

Un Hawker Sea Fury rate son atterrissage après une démonstration

C’est un accident impressionnant qui s’est déroulé ce jeudi 31 juillet 2014 sur la base britannique de RNAS-Culdrose dans l’extrême sud-ouest de l’Angleterre. Un avion de collection Hawker Sea Fury a raté son atterrissage devant le public. Le pilote a réussi à s’extraire du cockpit, et est sain et sauf. L’avion quand à lui devra subir de grosses réparations avant qu’on puisse espérer le revoir voler un jour.

Ce warbird appartient au Royal Navy Historic Flight, l’unité de préservation du patrimoine de l’aéronavale britannique. L’avion en question est un Sea Fury T Mk-20 biplace d’entraînement et de transformation opérationnel. Il porte le serial VX281. C’est l’un des deux avions de ce type à voler actuellement pour le RNHF, l’autre étant un Sea Fury F Mk-10 monoplace.

Dès l’accident survenu un important périmètre de sécurité a été mis en place par les personnels des services de secours britanniques. Fort heureusement l’avion ne s’est pas enflammé. Les dégâts semblent néanmoins importants, notamment au niveau du nez de l’avion, des ailes, et du train d’atterrissage.

Une enquête a été confiée à la RNP, la Royal Navy Police, c’est à dire la police militaire de la marine britannique. Un de ses porte-paroles a fait savoir ce 1er août que les investigations s’annonçaient longues et délicates.

Photo © Royal Navy.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

2 COMMENTAIRES

  1. Bel atterrissage !
    Suite à un problème de moteur (vue la forte fumée bleue), atterrissage d’urgence, mais le train n’a pas eu le temps ou la possibilité (hydraulique ?) de se verrouiller…
    Le pilote a (rapidement) fait ce qu’il a pu, et a limité la casse, heureusement avant que ça ne prenne feu.
    Well done Sir !
    P.S.:
    La vidéo est indisponible, voici une nouvelle adresse :

Laisser un commentaire