Un Dassault Étendard IV vendu aux enchères dans le Lot

Un Dassault Étendard IV vendu aux enchères dans le Lot

Voilà une vente pas banale. Un ancien avion de combat Dassault Étendard IV ayant appartenu à la Marine Nationale va être vendu aux enchères ce lundi 15 septembre 2014 dans un château du département du Lot. C’est à Cressensac que cela va se dérouler à partir de 14 heures 30. Cependant, le prix de départ de l’avion n’est pas connu.

L’avion, numéro 16, a été construit au standard Étendard IV-M en 1963 et a servi notamment au sein de la Flottille 11F entre 1966 et fin 1978.  Dans cette unité, les Dassault Étendard IV-M avaient la charge de l’assaut à la mer, de l’appui aérien rapproché, et de la défense aérienne légère en renfort des intercepteurs embarqués F-8 Crusader d’origine américaine.

On sait juste que l’avion était remisé depuis 2001 dans une dépendance du château de Chausseneige. L’appareil est annoncé dans un bon état général, avec deux réservoirs externes de carburant, son siège éjectable, son instrumentation de bord, et une livrée rafraichie.

Ce type d’avion n’est pas à la portée du premier pilote venu. Si l’Étendard IV-M n’est pas un chasseur ultramoderne il n’en demeure pas que sa technologie en fait un appareil réservé aux anciens pilotes de chasse en priorité. Même si cet avion est séduisant, il faut savoir que de nombreux exemplaires sont préservés dans des musées du monde entier, voire même dans certaines villes. C’est notamment le cas de l’avion vu en illustration et exposé depuis plusieurs années face à la mer, non loin de la plage de Fréjus dans le Var.

Photo © Arnaud Lambert

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

5 COMMENTAIRES

  1. L’avion de combat démilitarisé Etendard IVM N° 16 de l’aéronavale a été acheté par l’association «Les Amis du Musée du château de Savigny» à un bon prix, 17.000 euros exactement. il avait été mis à prix à 15.000 euros. Il y a un délai d’un mois environ pour l’enlèvement de l’avion.
    Source : La Dépèche

Laisser un commentaire