L’Alouette III, 50 ans aux services des militaires néerlandais

L’Alouette III, 50 ans aux services des militaires néerlandais

Increvable. Tel est bien souvent le qualificatif qui revient pour l’Alouette III. Il faut dire que ses utilisateurs ont bien du mal à le laisser partir à la retraite. Et ce ne sont pas les Hollandais qui vont contredire cela. Les Pays-Bas fêtent en cette fin d’été 2014 le cinquantième anniversaire de l’entrée en service de leurs Aérospatiale SA-316B militaires. Des hélicoptères qui de nos jours jouissent encore d’une grande popularité dans ce pays.

Aujourd’hui ce sont quatre de ces monoturbines qui volent encore au sein de la Koninklijke Luchtmacht pour des missions de liaisons aériennes, d’entraînement, de surveillance urbaine, de cartographie aérienne, mais aussi de recherches et sauvetage côtier. L’état-major néerlandais aimerait pourtant les retirer du service entre 2015 et 2017 au profit d’un nombre similaire de biturbines Agusta-Bell AB-412 italiens. Cependant les crédits semblent manquer cruellement.

C’est entre juin et octobre 1964 que la Koninklijke Luchtmacht a reçu ses Alouette III. Longtemps utilisés en soutien des forces terrestres, notamment durant les manœuvres de l’OTAN préfigurant un hypothétique conflit avec les forces du Pacte de Varsovie ces hélicoptères se sont peu à peu transformés en serviteurs du public. Ils y ont du coup perdu leur camouflage un peu trop guerrier pour une livrée plus « passe-partout ». Depuis quelques années c’est en bleu roi que volent ces machines.
Pendant plusieurs années les pilotes hollandais d’Alouette III participaient même à une patrouille acrobatique aujourd’hui disparue : les Grasshoppers. Celle ci écumait les meetings aériens européens.

Les aéronefs militaires, et entre autre les hélicoptères, qui arrivent à cinquante ans de service actif ne sont finalement pas si nombreux que ça. En cela l’Alouette III démontre bien qu’elle n’est pas entrée dans la légende des airs par hasard.

Photo © Koninklijke Luchtmacht

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Il me semble que la Gendarmerie Nationale n’en a plus. A part la Marine française, quelqu’un saurait-il si une autre arme (française) en a toujours quelques unes, merci ?

Laisser un commentaire