Un Maule M7 s’écrase au Touquet, sans faire de victime

Un Maule M7 s’écrase au Touquet, sans faire de victime

C’est un quasi-miracle qui s’est passé ce mercredi 17 septembre 2014 en fin de matinée. Un avion de tourisme monomoteur Maule M7 s’est écrasé sur le tarmac de l’aéroport du Touquet-Côte d’Opale, avec au finale une issue heureuse. Il n’y a aucune victime parmi les deux occupants de l’avion, deux ressortissants britanniques de 55 et 67 ans.

L’avion, volant sous l’immatriculation américaine N1027G, avait décollé un peu plus d’une heure auparavant d’un aérodrome de la banlieue londonienne. Cette machine avait été construite en 1996 en tant que Maule M7-235 avec un moteur Lycoming IO-540SER d’une puissance de 300 chevaux. Le Maule M7 est un avion réputé sûr et très présent dans les aéroclubs nord-américains, certains servant même d’avions de brousse.

C’est au moment de l’atterrissage que l’avion a été déporté avant de casser son train d’atterrissage sur le tarmac. Selon les premiers éléments connus, il ne s’agirait pas d’une erreur de pilotage, mais d’un problème dû au cisaillement d’un vent de travers. Fort heureusement pour le pilote et son passager l’équipe de sapeurs-pompiers de permanence est immédiatement intervenu et a noyé le moteur sous l’effet de leur lance à incendie. Dans le même temps un véhicule sanitaire a été commandé. Après un rapide examen il s’est avéré qu’aucun des deux Britanniques ne nécessitait une hospitalisation.

Les pompiers "arrosent" l'épave du Maule M7.
Les pompiers « arrosent » l’épave du Maule M7.

La direction générale de l’aviation civile a décidé de fermer en partie le trafic aérien sur cette plateforme aéroportuaire du Nord-Pas-de-Calais. Les avions en approche ont été temporairement déroutés vers Berck-sur-mer et Calais. Le trafic est revenu à la normale dans le courant de l’après-midi. Les investigations ont été confiées aux enquêteurs du BEA, le fameux bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile.

Photos © AFP.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

  1. Le titre est un peu racoleur à mon goût « Un Maule s’écrase au Touquet… » Il a « effacé » une jambe de train comme on dit et il s’en est bien sorti. Mais de là à dire que l’avion s’est écrasé !!

Laisser un commentaire