Première rentrée des classes sans Sabreliner

Première rentrée des classes sans Sabreliner

Pour la majorité des élèves la rentrée des classes est souvent synonyme de retrouvailles avec les copains et les copines, mais aussi avec les profs. Ceux que l’on apprécie et les autres. On découvre les nouveaux profs, et on voit ceux qui sont partis. Eh bien dans l’US Navy c’est un peu pareil. Sauf que cette année une surprise de taille attend les élèves pilotes de l’aéronavale américaine : c’est la première rentrée des classes sans le biréacteur d’entraînement North American T-39N Sabreliner.

En fait le vénérable jet d’entraînement américain, entré en service il y a cinquante-et-un ans, a été retiré du service fin juin 2014 sans véritable remplaçant. En effet le cursus de formation qui était remplis par les North American T-39G et T-39N est désormais à la charge de simulateurs, avec quelques vols également en place arrière sur McDonnell Douglas T-45C Goshawk. Mais à priori aucun avion destiné vraiment à succéder aux Sabreliner.

Cependant aux États-Unis certains laissent sous-entendre que l’US Air Force pourrait être amenée à céder quelques-un de ses Beechcraft T-1A Jayhawk à l’US Navy si le cursus simulateurs/Goshawk ne donnait pas pleine satisfaction. Mais ça ne serait pas avant 2017 ou 2018.

Surtout le retrait des derniers T-39 Sabreliner marque la fin définitive des avions militaires conçus par North American dans l’arsenal de la marine américaine. Il faut cependant souligner que quatre Sabreliner ex-civils demeurent en service au sein du VX-23, une unité d’expérimentation de la marine américaine. Ils y servent de plastrons volants sous la désignation de NT-39E.

Photos © US Navy.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire