Bientôt la fin de service pour les HS-748 indiens ?

Bientôt la fin de service pour les HS-748 indiens ?

Dans le genre robuste et rustique c’est pratiquement un archétype, le Hawker-Siddeley HS-748 vivrait-il ses dernières heures au sein des forces aériennes indiennes ? En 2012, l’état-major indien à lancé un appel d’offre visant au remplacement d’ici 2018 de la cinquantaine de ces biturbopropulseurs de conception britannique. Airbus Defense & Space vient d’entrer en lice.

À l’instar de ce qui se passe aux États-Unis, le contrat implique la présence importante d’industriels indiens. C’est pourquoi l’avionneur européen s’est associé avec le géant Tata, très présent dans les industries automobiles et  agroalimentaires mais totalement novice en matière d’aéronautique. Ceci ne semble pas gêner les gens de chez Airbus. L’avion proposé par les Européens est bien évidemment le C-295.

C’est au début des années 1970 que Hawker-Siddeley a vendu son HS-748 à l’Indian Air Force, avec une participation de l’industriel local HAL en charge de la production sous licence d’une partie des avions acquis. Sur les 72 exemplaires achetés à l’origine, 62 sont encore en service. Les autres ont été perdu lors d’accidents plus ou moins graves. Cependant 56 avions demeurent réellement en état de vol, les six autres sont actuellement conservés pour cannibalisation.

Les autres compétiteurs actuellement engagés sont le biturbopropulseur italien Alenia C-27J et le biréacteur ukrainien Antonov An-178. Deux sérieux concurrents pour l’Airbus C-295, bien que le constructeur italien soit au centre d’une rude affaire de corruption qui touche les plus hautes autorités indiennes. Le gros inconvénient pour l’An-178 repose sur le manque de stabilité actuelle de l’Ukraine. Deux facteurs qui pourraient jouer en faveur de l’avionneur européen.

Reste que les HS-748 indiens sont des avions vieillissants, mais loin d’être obsolètes. En effet, une bonne partie de la flotte a été rétrofitée à la fin des années 1990. Ils peuvent donc encore tenir largement la cadence en attendant leur remplacement.

Le vainqueur de cette compétition ne sera toutefois pas connu avant fin 2016.

Photo © Indian Air Force.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

10 COMMENTAIRES

    • En fait oui le BAe 748 et le HS-748 sont le même avion. Après que Hawker-Siddeley ai été transformé en British Aerospace la désignation de l’avion a changé.

      • Et donc vous ne répondez pas à ma question sur l’absence de cet avion dans la partie encyclopédie. Vous n’y avez pas pensé, ou alors cet avion n’est-il pas « légendaire » ?

        • Bonjour Magali
          Avec plus de 1000 appareils enregistrés l’encyclopédie est déjà bien fournie mais pas exhaustive certes. Près d’une centaine est dans les cartons et presque publiable. Malheureusement étant tous bénévoles notre temps est limité pour faire vivre le site au mieux.
          Je ne sais plus si l’appareil en question en fait partie, mais si c’est le cas je mettrais sur le haut de la pile.

        • J’amène mon grain de sel dans la conversation. En effet nous avons pas mal de boulot pour référencer les avions « légendaires ». Quand au HS-748 ou BAe 748, je confirme qu’il est dans la centaine de fiches presque publiables. Ce que l’on sait moins c’est qu’il existe des centaines de fiches (et je pèse mes mots) qui ne sont pas encore publiables, plus toutes celles que nous n’avons pas encore écrites ou celles à qui nous n’avons toujours pas pensé. L’aventure AvionsLégendaires a donc encore de beaux jours devant elle.

  1. Techniquement l’An-178 serait la meilleur solution, mais vu la situation…
    Le C-27J serait surtout intéressant pour les étasuniens de seconde main.
    Je suis surpris par le choix des Indiens de mettre en concurrence des avions qui vont de 6t à 30t de charge utile, et donc pas au même coût d’achat/utilisation !
    Il est curieux que vous ne parliez pas du Kc-390 qui sera sûrement présenté (et qui ressemble beaucoup à l’An-178…) ?
    L’avion le plus ressemblant (et le plus économique) au BAe-748 (félicitations pour la fiche) est le C-295.
    Mais comme les choix sont plus politiques que techniques…

    • Effectivement je n’ai pas abordé le cas de l’Embraer KC-390, pour deux raisons : primo il a été violemment critiqué il y a quelques mois par l’actuel ministre indien de la défense. Hors les relations entre l’avionneur brésilien et l’Indian Air Force sont notoirement mauvaises, en raison de graves retards dans la livraison de deux jets d’affaires légers Phenom commandés en 2010 pour du transport VIP et jamais livrés. En effet l’IAF avait imposé des pénalités de retard que l’avionneur n’avait pas accepté. Finalement les deux avions ont été revendus à des clients privés, dont l’un aux USA. Et c’est donc là la seconde raison.

Laisser un commentaire