CL-415 et Tracker de la Sécurité Civile en action sur l’Île de...

CL-415 et Tracker de la Sécurité Civile en action sur l’Île de Beauté

Alors que l’automne s’est bien installée sur une bonne partie du pays, il en est tout autrement en Corse. La faiblesse des pluies de l’hiver dernier a favorisé une sècheresse qui a elle-même engendré un risque élevé pour les incendies forestiers. Et en ce mois d’octobre 2014, le feu ravage la nature corse, obligeant pompiers et pilotes de Canadairs à redoubler d’effort pour protéger ce joyau de la Méditerranée. À tel point même qu’un renfort terrestre a été obligé de venir du continent, notamment des Bouches-du-Rhône et du Var.

Ce sont notamment les Bombardier CL-415, les fameux Canadairs jaunes et rouges, qui sont en première ligne aux côtés des camions rouges des pompiers méridionaux. Car la Corse souffre.
Près de six cents hectares sont partis en fumée ce 22 octobre 2014 sur la commune d’Albertacce en Haute-Corse. Cet imposant feu de forêt et de végétation a nécessité la mobilisation d’une partie des équipes de lutte contre l’incendie du département et par plusieurs norias de CL-415. Au total ce sont quatre bombardiers amphibies qui ont participé à la maîtrise de ce feu.

Renforcés par les marins-pompiers marseillais le dispositif s'appuie toujours autant sur la capacité particulière des CL-415.
Renforcés par les marins-pompiers marseillais le dispositif s’appuie toujours autant sur la capacité particulière des CL-415.

Depuis le front des incendies ne s’est pas calmé. Des patrouilles sont réalisées par les Tracker rouges et blancs, des avions appartenant aussi à la Sécurité Civile et qui peuvent attaquer le feu indépendamment des CL-415. Ils réalisent ce qu’on appelle la mission de « piquet aérien ».

Les bombardiers d’eau dans le ciel, et les sapeurs-pompiers au sol ont notamment permis de protéger les habitations, donc les vies humaines dans cette partie de la Haute-Corse.

Trois jours après ce feu très important les moyens aériens de lutte contre les incendies demeurent en alerte en Corse. Une saison des feux de forêt qui semble vouloir jouer les prolongations, au grand dam des pompiers, qu’ils soient volants ou non. Rendons-leur hommage avec ce petit article.

Photos © Direction de la Sécurité Civile & Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire