La France va moderniser sa flotte de C-130 Hercules

La France va moderniser sa flotte de C-130 Hercules

On les avait presque oubliés, avec la montée en puissance progressive des tous nouveaux Airbus A400M Atlas, les Lockheed C-130H et C-130H-30 de l’Armée de l’Air étaient quasiment passés à la trappe médiatique. Il faut dire que déjà auparavant, ils étaient très souvent éclipsés par les Transall bien plus présents et reconnus. Hors, le ministère de la défense nationale vient de décider de moderniser la flotte des Hercules actuellement en service dans notre pays.

Ce sont quatorze avions qui sont à priori concernés par cette décision gouvernementale : sept C-130H et sept C-130H-30. Ces derniers sont des avions notablement rallongés sans cependant une modification de leur motorisation. Arrivés en unités au début des années 1990, ces avions ont été mis à rude épreuve aux cours années précédentes. En effet, les Lockheed C-130 français ont été de toutes les opérations extérieures.

S’ils ont été souvent remis au goût du jour ils n’ont en revanche jamais subi un chantier aussi titanesque que celui demandé par le ministère de la défense : actualisation complète de l’avionique et des systèmes de navigation, modernisation des systèmes d’autoprotection, réalisation d’un prototype, certification et requalification des équipages.

À l’heure actuelle le maître d’œuvre de ce chantier n’est pas encore connu, l’appel d’offre ayant été lancé il y a seulement quelques jours. Toujours est-il que le chantier doit théoriquement commencé au tout début de l’année 2016.

La modernisation de la flotte des C-130H et C-130H-30 de l’Armée de l’Air devra se faire en tenant compte des nécessités de service. En gros ce chantier ne devra pas se réaliser au détriment de l’aspect opérationnel des avions.

À terme les Hercules français devront être capables de servir pleinement l’Armée de l’Air jusqu’au-delà de 2025 / 2030. À ce moment-là le Transall devrait avoir définitivement quitté les rangs de notre aviation militaire, tandis que les Atlas seront eux devenus des machines bien rodées.

Photo © AFP

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

  1. On est forcément fan de l’Atlas, mais on est quand même obligé d’avoir énormément de sympathie pour le Hercules. L’Alouette III des avions de transport.

Laisser un commentaire