Un Hind irakien abattu par les terroristes de Daech

Un Hind irakien abattu par les terroristes de Daech

L’information a été rendu publique finalement assez tardivement. Ce mercredi 8 octobre 2014 un hélicoptère de combat des forces irakiennes a été abattu par les djihadistes de l’organisation Daech. L’appareil en question serait un Mil Mi-35 Hind similaire à l’appareil brésilien vu ci-dessus. Les deux membres de l’équipage sont apparemment morts dans le crash de leur appareil.

On sait que l’hélicoptère irakien réalisait une mission de reconnaissance au profit des forces terrestres loyalistes dans la région de Baiji dans le tiers nord du pays. On ignore encore l’armement qu’emportait cette machine.

Selon les autorités irakiennes l’hélicoptère de combat aurait été descendu par des tirs de DCA et d’armes automatiques type AK47. Même si cette dernière, plus généralement employée pour tuer des fantassins ennemis, peut paraître légère dans cette situation il faut savoir qu’elle peut tout à fait aider à abattre un hélicoptère, ne serait-ce qu’en ciblant des points vitaux de l’appareil comme la tête de rotor, le rotor anticouples, ou simplement le cockpit. Bien entendu les canons de DCA sont nettement plus efficaces que la kalashnikov, mais autrement plus coûteux et moins discrets à transporter, même pour les combattants de Daech.

Certains médias en langue arabe font eux état d’un tir de missile portatif sol-air type FIM-92 Stinger ou SA-7 Grail, des armes respectivement d’origine américaine et ex-soviétique. Si l’emploie de tels missiles ne semble pas impossibles tant ils sont répandus dans le monde il ne faut pas prendre cette information à la légère. Ces armes peuvent également représenter une menace réelle pour les avions de combat de la coalition internationale,  et donc à fortiori pour les appareils de transport qui réalisent des vols humanitaires dans la région.
Cependant le risque qu’un CF-188, un F-22A, ou un Rafale soit descendu par un tel missile reste très faible. Les avions de combat contemporains sont bien protéger face à ces missiles archiconnus des militaires.

Quoiqu’il en soit cet hélicoptère abattu démontre bien qu’après plus de deux semaines de frappes aériennes internationales les moyens militaires de Daech restent conséquents.
N’oublions pas que depuis plusieurs mois Bagdad presse Washington-DC de lui vendre des Boeing AH-64D Apache plus modernes que les Mi-35.

Photo © Força Aeréa Brasileira.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire