La Grèce sonne le glas du Corsair II

La Grèce sonne le glas du Corsair II

C’était prévisible, c’est désormais une réalité : le Vought A-7 Corsair II ne vole plus dans le monde. Son dernier opérateur était la Polemikì Aeroporia, et depuis ce vendredi 17 octobre 2014, elle a retiré du service ses derniers A-7H monoplaces d’attaque et d’appui aérien rapproché et TA-7H biplaces de transformation opérationnelle. Presque cinquante ans après son premier vol, le Corsair II est donc désormais un avion à la retraite. En fait il l’était déjà dans le reste du monde depuis quelques années.

Les pilotes grecs vont donc troquer leurs gros avions d’attaque pour des Lockheed-Martin F-16C et D Block 52. Sûr que le choc technologique risque d’être impressionnant.

Officiellement la Royal Thaï Navy est le dernier utilisateur du Corsair II. Cependant ceux-ci sont en réalité  tous interdits de vol depuis juillet 2007 et une série d’incidents plus ou moins graves les mettant an cause. Auparavant, le Portugal avait retiré du service les siens en 1999 et les États-Unis encore six ans auparavant. En Amérique, le gros monoréacteur a servi aussi bien dans l’US Navy que dans l’US Air Force. Un cas finalement assez peu commun et qui place l’A-7 Corsair II au même niveau que le McDonnell F-4 Phantom II, excusez du peu.

Désormais peut être aura t-on la chance d’en apercevoir un ou deux lors de meetings aériens, aux mains de pilotes privés, et dans des livrées rappelant les grandes heures de la Guerre Froide. Retraite bien méritée pour celui qui aura tant marqué l’Histoire. Bon vent.

Photo © Polemikì Aeroporia

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

9 COMMENTAIRES

  1. « biplaces de transformation opérationnelle » ça veut dire quoi ? C’est un appareil de formation si je comprend bien ?
    Désolé pour mon ignorance ^^’ .

    • Ce n’est nullement de l’ignorance Laurent, c’est aussi notre rôle d’expliquer les termes difficile compréhensible. En effet un biplace de transformation opérationnelle c’est un avion d’entraînement. C’est l’avion sur lequel le jeune pilote passe entre le jet d’entraînement et le monoplace de combat. Exemples français l’actuel Mirage 2000B qui sert à la transformation des pilotes sur Mirage 2000C et 2000-5F après leur passage sur Alpha Jet. C’était aussi le cas des Mirage F1B ou des Jaguar E lorsqu’ils servaient dans l’Armée de l’Air.
      J’espère vous avoir aider.

  2. je me souviens de la première fois que j ai vu cette avion, épisode de Buck Danny ou Tumbler jette son Corsair II contre le F14 volé par des Terro!!! nom de l episode dans le prochain commentaire car je ne l ai pas sous la main… bon vent cher Corsair!!!!

    • C’est dans la trilogie apocalypse nucléaire. L’épisode doit être le Feu du Ciel si je me rappelle bien ^^ Sacré trilogie en passant. Et puis ça devait être les premiers épisodes dessinés par Bergèse qui est pour moi un excellent dessinateur. Le meilleur de toute la série. Mon épisode préféré étant celui écrit par De Douhet, Les secrets de la Mer Noire. Rien que pour le plaisir des yeux:

      http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_2877.jpg

    • J’ai pas les dates en têtes mais oui,on a u des corsairs 2 . Ils on été retiré du service a quelques annés avent l’arrivé du rafales .
      J’invite les experts a confirmer et compléter mes dires ^^

    • En fait oui au milieu des années 1980 l’Aviation Navale a envisagé l’acquisition de A-7 Corsair II en prévision du remplacement à venir des Etendard IV-M. Cependant la navalisation du programme ACX (futur Rafale) et la décision politique de la modernisation des Super Etendard mit fin aux espoirs de LTV. A ma connaissance le constructeur avait même repeint, pour des raisons publicitaires, un de ses Corsair II aux couleurs françaises. Quelques fabricants de maquette ont même proposé à cette époque des représentations (au 1/72ème et au 1/48ème) du Corsair II français.

Laisser un commentaire