Les avions américains vont frapper Daech depuis la Turquie

Les avions américains vont frapper Daech depuis la Turquie

Les négociations duraient depuis plusieurs semaines, et elles ont enfin abouti. La Turquie vient d’annoncer qu’elle ouvrait les pistes de certaines de ses bases aériennes aux avions de combat américains en missions contre Daech. C’est un accord qui va permettre aux appareils de l’US Air Force de se trouver au plus près du théâtre d’opérations, notamment au Kurdistan irakien.

Les légendaires "pattes courtes" du F-16 ne seront bientôt plus qu'un mauvais souvenir pour les pilotes américains engagés au-dessus de l'Irak.
Les légendaires « pattes courtes » du F-16 ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir pour les pilotes américains engagés au-dessus de l’Irak.

Le recours aux bases turques va permettre aux avions de combat, notamment les F-15E et F-16C & D de réduire leur temps de vol, et donc la nécessité de ravitailler en vol. En effet si cette procédure est pleinement acquise par l’ensemble des pilotes américains (mais aussi britanniques, canadiens, français, et autres) engagés dans cette série de frappes aériennes elle n’en demeure pas moins très risqué en opération.
En effet les deux (voire parfois trois) avions reliés entre eux durant la phase de ravitaillement pourraient représenter une cible de choix pour des servants de missiles sol-air ennemis.

Les bases aériennes de la Türk Hava Kuvvetleri vont également avoir l’occasion de servir pour la logistique aérienne américaine, raccourcissant ainsi les distances pour les C-130H & J de l’US Air Force Europe. Un gain de temps, et donc d’argent, appréciable dans un conflit qui semble finalement s’annoncer plus long que ce que les stratèges américains et européens avaient bien voulu dire.

Finalement avec cet accord turco-américain on s’oriente de plus en plus vers une guerre qui pourrait durer. Mais surtout c’est la preuve que la Turquie, malgré une forte pression populaire hostile aux États-Unis, veut demeurer un pays qui compte au sein de l’OTAN et donc un allié de poids pour l’administration américaine.

Photos © US Department of Defense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

5 COMMENTAIRES

  1. je souhaite que tout ce passe pour le mieux, que cet accord pour se rapprocher avec le plus court
    chemin pour les hostilités!!!! un grand merci pour la TURQUIE

Laisser un commentaire