A quel jeu jouent donc les forces aériennes russes en ce moment...

A quel jeu jouent donc les forces aériennes russes en ce moment ?

On est en droit de se demander à quoi sont en train de s’amuser les aéronefs russes ces dernières semaines. On ne dénombre plus une seule semaine sans qu’une interception d’appareils russes ne soient relatées. Ces derniers temps, de nombreux aéronefs russes ont été interceptés par les forces américaines, canadiennes ou encore suédoises. On a l’impression que les appareils russes font en ce moment preuve d’une bien réelle provocation.

Le 19 septembre, on apprenait que des F-22 Raptor américains avaient interceptés 8 aéronefs russes près de l’Alaska et du Canada. Plusieurs avions, dont des chasseurs russes de type MiG-31 étaient entrés dans une zone de restriction qui est clairement marquée et délimitée. Les avions russes qui n’auraient pas pu y entrer par erreur n’ont toutefois pas pénétrer les espaces aériens américain et canadien. Les deux Foxhound étaient accompagnés par deux avions ravitailleurs Ilyushin Il-78 (une version modifié de l’avion de transport Il-76) et deux bombardiers de longue portée Tupolev Tu-95.

bear-interception-typhoonLe même jour, des avions de la Royal Air Force ont décollé d’Ecosse pour intercepter un écho qui volait trop près de l’espace aérien britannique. Les Typhoon, basés à Lossiemouth, ont pu identifier l’avion, un Tu-95 Bear H russe, qui volait toujours dans l’espace aérien international. C’était la première fois qu’une alerte de réaction rapide avait lieu depuis cette base qui a pour mission de défendre l’espace aérien au nord du Royaume-Uni.

Le 17 septembre, deux avions de combat Su-24 Fencer russes ont intentionnellement violé l’espace aérien suédois. L’incursion des deux aéronefs a débuté dans l’espace aérien polonais avant qu’ils se dirigent au nord, à basse altitude, en direction de la mer Baltique. Les appareils russes ont finalement pénétré l’espace aérien au-dessus des eaux territoriales suédoises au sud de l’île d’Öland. Des chasseurs JAS 39  Gripen ont été dépêchés depuis la base aérienne de Ronneby,  dans le sud de la Suède, pour intercepter les avions russes. Ils n’ont pas rattrapé les intrus qui sont repartis à nouveau vers l’est, probablement vers Kaliningrad.

Début octobre,  des CF-18 Hornet canadiens armés de missiles Sidewinder ont intercepté un avion de la force aérienne russe au-dessus de la mer Baltique. Les avions de l’ARC ont suivi l’intrus, un An-26 russe pendant
plusieurs minutes. Le Canada dispose actuellement d’un détachement de quatre CF-18 basés en Lituanie.

Ces derniers jours, des chasseurs russes Su-27 ont participé à une interception dangereuse contre un appareil de l’Armée de l’Air suédoise. L’avion, un Gulfstream IVSP est utilisé pour des missions ELINT (Electronic Intelligence). L’avion, conçu sur la base du jet d’affaires américain est équipé de capteurs d’écoute afin de mener à bien des missions de surveillance dans la mer Baltique. Ce n’est pas la première fois que avions de chasse russes en alerte de réaction rapide, sur la base aérienne russe dans l’enclave de Kaliningrad.  Mais le comportement des Flankers est de plus en plus agressif selon les autorités.

Su-27-interceptL’incident le plus dangereux a eu lieu le 16 juillet, entre Gotland et la Lettonie, quand un Su-27 Flanker, armé de 6 missiles air-air, a intercepté un des deux appareils de reconnaissance suédois, en s’approchant à moins de 10 mètres de l’avion. Le 18 juillet (deux jours après l’interception du Gulfstream suédois), un RC-135 Rivet Joint a dû traverser l’espace aérien suédois, pour échapper à l’interception par des avions de chasse russes. L’année dernière, ont a même vu des bombardiers Tu-22 Blinder effectuer quelques simulations d’attaques sur la Suède. Pour rappel, en septembre 1987, un P-3B de la Royal Norwegian Air Force était entré en collision en plein vol avec un Sukhoi Su-27 Flanker au-dessus de la mer de Barents.

Avec toutes ces interceptions flagrantes, on est en droit de se poser de question sur les objectifs réels de Moscou.

 

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

20 COMMENTAIRES

  1. Depuis pas mal de temps je me questionne sur l’étonnante montée en puissance des forces aériennes russes. Bien au-de-là des petits jeux de chats et souris décris plus haut, c’est l’intention afficher de remettre à niveau la flotte dans son intégralité.
    La construction des Mig-31 sur le point d’être relancée, les derniers lifting du Mig-29 (et l’arrivée du Mig-35), l’impressionnant Su-35, et bien sûr le T-50, ainsi que les nouveaux hélicoptères de combat (Mi-28, Ka-50 et Ka-52)… bref, à l’heure où l’Air Force commence à être vieillissante, la Russie elle disposera bientôt de la plus impressionnante force de frappe aérienne au monde.

    Mais bon, à priori ça n’inquiète personne donc, tout va bien j’imagine.

    • Ce n’est pas juste la Russie. C’est un mouvement global dont est absent uniquement la Mitteleuropa (les chantres de l’orthodoxie budgétaire en Europe). Moi je conseille de regarder la revue DSI. A chaque numéro, il y a une veille stratégique sur les évènements liés à la défense. Que ce soit les contrats d’armements ou les annonces, les faits divers etc. Ainsi on note, je trouve, qu’il y a un truc qui se passe, une sorte de nouvelle guerre froide. ça saute vraiment aux yeux.

  2. Peut-être que les Russes « montrent les dents » pour signifier qu’il faut pas jouer aux co..s avec eux. Et qu’ils se tiennent en forme au cas où….

      • Ouais bah en attendant, nos amis russes ont perdu une bonne partie de l’Ukraine, leur ancien eldorado. Et pas mal de régimes de l’autre siècle qui leur achetait leur camelote sont tombés ou en passe de tomber. C’est pas le cas des régimes pro-US. USA 1 – Russie 0

  3. Je trouve les commentaires du Sieur Mickael d’un platitude et d’une « objectivité » à faire peur! Si ce monsieur aime tant les russes que cela, je lui suggère de faire sa demande de passeport pour ce paradis tant vanté. En attendant, prendre quelques cours d’orthographe et de grammaire, ne nuirait pas à la « qualité » de ses propos!!!!

  4. Rien de plus normal que les Russes montrent qu’ils montrent leur présence et qu’ils n’ont pas envie de se faire marcher sur les pieds.
    Et franchement, faire mine de s’étonner que les grandes oreilles (RC135RV) se fassent éconduire quand elles trainent un peu trop près de la Russie…perso je trouve ça normal puisque nous faisons la même chose.
    Il n’y a pas que les Russes qui jouent à ce jeu là, nous aussi…

    Et pour le reste ce n’est pas une nouvelle guerre froide qui se prépare mais la troisième guerre mondiale. J’aimerais beaucoup me tromper sur ce point mais j’y crois de moins en moins. Et les bombes nucléaires ne protégeront personne cette fois ci.

  5. [Et pour le reste ce n’est pas une nouvelle guerre froide qui se prépare mais la troisième guerre mondiale. J’aimerais beaucoup me tromper sur ce point mais j’y crois de moins en moins. Et les bombes nucléaires ne protégeront personne cette fois ci].(je cite)

    Ouh la, ouh la..Comme vous y allez fort mon cher Vincent. Je crois que les russes n’ont pas plus envie que nous de mourir vitrifiés par les bombes atomiques.
    Quoiqu’on en dise, Sieur Poutine n’est pas un irresponsable, juste un très habile joueur d’échec qui sait fort bien »jouer avec les nerfs » des occidentaux.C’est quelqu’un qui ne supporte plus de voir son pays humilié et qui a décidé de rendre sa fierté au peuple russe.Pas d’une manière toujours très fine, mais quand même. Je crois plutôt à une guerre du style terroriste menée par des extrémistes tels que les islamistes, d’ailleurs nous y sommes en plein.Poutine n’est pas idiot et il sait très bien que lui aussi est menacé sur son flanc sud par les pays déstabilisés de religion musulmane (Syrie,Lybie,Irak…).Et c’est sans doute pour cela qu’il a « récupéré »par la forcze la Crimée, pour se garder à tout prix un accès aux mers chaudes, obsession de la Russie depuis des lustres.
    Quand aux commentaires bourrés stupides et bourrés de fautes d’orthographes du genre, « les Russes sont les plus forts, les américains les plus nuls, les anglais..fourbes et hypocrites etc etc… »je laisse cela aux champions du Bar du Commerce qui n’ont comme seul horizon que leur verre de bière, Nabila et autres émissions « à la con » du service de désinformationbien pensante et de « je-sais-rien-mais-Je-dirai-tout » de la TV française.
    J’ai bien l’honneur…

  6. [Quand aux commentaires bourrés stupides et bourrés de fautes d’orthographes]
    Il fallait lire: Quand aux commentaires stupides et bourrés de fautes d’orthographe…
    Erreur de traitement de texte, désolé.

  7. Bonjour à tous, j’aime bien le commentaire de Dominique, mais je n’aime pas critiquer les fautes d’orthographe, car il peut s’agir de personnes qui ne maîtrisent pas complètement la langue française et quand au reste c’est autre chose.

Laisser un commentaire