Acteur discret de l’opération Chammal, mais déjà présenté ici, le Dassault Atlantique 2 de la Flottille 23F vient de voir ses capacités opérationnelles accrues, notamment du fait de nos alliés américains. L’avion français de patrouille maritime a en effet guidé en opération réelle une série de frappes réalisés par des avions combat américains et danois. C’est réellement une grande première pour nos marins. L’US Air Force rechigne généralement à avoir recours à d’autres forces, surtout s’il s’agit d’aéronavales.

Ce vendredi 21 novembre 2014, l’avion de la Flottille 23F a donc rempli la mission dite de SCAR-C, pour Strike Coordination and Reconnaissance – Coordinator. Sous cet acronyme anglophone se cache en fait une mission qui consiste à coordonner les actions d’attaque et de reconnaissance des avions de la coalition internationale sur un point donné.

En tant que coordinateur l’équipage de l’Atlantique 2 devait donc tout à la fois guider les General Dynamics F-16 américains et danois, et leur retransmettre les informations et données en provenance du Qatar où se trouve l’état-major international. Une mission que visiblement nos marins ont rempli avec succès.

On ignore encore quel était l’objectif des chasseurs-bombardiers, tout juste sait-on que cette opération ne concernait pas des frappes d’opportunité, et qu’elle se déroulait en plein jour.

Désormais l’état-major français espère que la coalition internationale renouvellera ce genre de missions au profit de l’équipage de la Flottille 23F. Encore une corde ajoutée à l’arc déjà bien fourni de l’Atlantique 2.

Photo © Marine Nationale.

7 COMMENTAIRES

  1. Excellent appareil, injustement méconnu.
    Il est pertinent de mettre des avions marins au-dessus du désert, c’est fait depuis longtemps (similitude de navigation entre-autres), même si l’on est pas obligé de faire comme les Britanniques qui traversaient le Sahel en hydravion (Sunderland du Nigeria à la Mer Rouge, via le lac Tchad et le Nil)… 😉 !
    Et quid de cette rumeur comme quoi un ATL2 (‘LE’ ATL2, donc ?) se serait fait accroché par du 23mm le 6 novembre ? Info entendue juste une fois.
    Je serais curieux de savoir à quelle altitude il vole ? Enfin, si ce n’est pas secdéf ?, … j’ai rien dit, c’est pas moi…
    ‘aux services’ : au singulier plutôt, non ?
    Par contre, rassurez-moi, le rôle de torpilleur… ce sont bien des torpilles ASM ? Parce que les avions torpilleurs ne sont plus dans la Marine depuis 75 ans, non ?

    • Alors oui en France les torpilles sont des armes anti-submersibles, le pays qui a conçu l’AS.12, l’Exocet et l’AS.15TT ne va pas se fatiguer avec des torpilles anti-navires.
      Concernant cet accrochage, je n’en ai jamais entendu parler, mais il n’est pas impossible. Plusieurs médias ont rapporté que Daech avait mis la main sur des blindés anti-aériens ZSU-23/4 d’origine soviétique pris aux Irakiens et aux Syriens. Une arme rustique mais qu’il ne faut pas sous-estimer.

  2. « Ce vendredi 21 décembre 2014, l’avion de la Flottille 23F »… C’est pas 21 Novembre qu’il faut lire ?
    ;o))))
    Ha ces p’tits gars de l’Aéro, ils sont bons quand même…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom