FOST, des Dauphin 2 dans la Fleet Air Arm

FOST, des Dauphin 2 dans la Fleet Air Arm

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ne font vraiment pas beaucoup parler d’eux. Eux ce sont les deux Eurocopter AS-365N Dauphin 2 utilisés par la Fleet Air Arm, pour les besoins du FOST. Deux hélicoptères particulièrement discrets et méconnus, jusque dans les rangs de la Royal Navy. Focus sur deux hélicoptères pas comme les autres.

Mais au fait c’est quoi le FOST ? Derrière cet acronyme se cache le Flag Officer Sea Training, un organisme appartenant à la Royal Navy et dont la mission principale est de s’assurer que les marins d’active mais aussi de réserve sont pleinement apte à toutes éventualités en temps de paix comme en période de crise. Les membres de la fameuse Royal Fleet Auxiliary, qui apportent un soutien civil à la marine britannique, sont également chapeautés par le FOST.

Cet entité à part entière a été créée durant la guerre froide, en 1958, par Lord Mountbatten. Aujourd’hui l’excellence des audits, mais surtout des formations et des préparations conçues par les gens du FOST est internationalement reconnue. Certaines marines étrangères, comme l’US Navy ou la Marinha do Brasil ont parfois recours à l’expertise de ses membres.

Alors pourquoi disposer de deux hélicoptères Eurocopter AS-365N Dauphin 2 ? D’autant que ces machines ne figurent par ailleurs nullement dans l’arsenal de la marine britannique ? À l’origine ces deux appareils sont des hélicoptères civils volant pour le compte de la célèbre compagnie aérienne Bond, spécialisée dans le transport à destination des plateformes off-shore et dans certaines missions de recherches et sauvetages en mer.

Le Dauphin 2 du FOST à l'atterrissage.
Le Dauphin 2 ZJ164 appartenant au FOST à l’atterrissage.

En fait ce ne sont là ni plus ni moins que des aéronefs de transport de personnels et de liaisons rapides. Ils permettent aux membres de FOST d’être totalement autonome, qu’ils soient en mission au milieu de l’Atlantique Nord ou bien dans une base navale du Pays-de-Galles. Ces élégants Dauphin 2 leur servent donc de taxis volants. Lorsqu’ils n’opèrent pas ces appareils sont basés sur la partie militaire de l’aéroport régional de Newquay Cornwall dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Ces deux biturbines ont été cédé à la Royal Navy en 2003 suite à une décision gouvernementale. Il est d’ailleurs original de remarquer qu’à l’époque où ils appartenaient encore à Bond ils volaient sous une livrée uniformément rouge et que désormais que ce sont des hélicoptères intégralement militaires leur livrée est devenue bleue marine. Les équipages, eux, incluent encore des effectifs de Bond qui réalisent là leur temps de réservistes.

À la différences des Dauphin 2 civils ceux du FOST disposent d’un crochet d’arrimage sous fuselage, identique à ceux existants sur les SA-365F de la Marine Nationale ou encore sur les MH-65C de l’US Coast Guard. Ils peuvent ainsi apponter sur les navires de guerre de Sa Majesté, même lorsque la mer est particulièrement formée. En effet, le FOST mène ses exercices et ses évaluations quelque soit la météo. En même temps en bons Anglais ou Écossais ce ne sont pas quelques gouttes de pluie qui vont les arrêter.

Photos © Royal Navy

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire