La France vient de qualifier le Tigre HAD

La France vient de qualifier le Tigre HAD

Alors que certains d’entre-eux sont actuellement déployés en Centrafrique dans le cadre de la force Sangaris, les hélicoptères de combat Tigre français vont entrer dans une nouvelle dimension. Le ministère de la défense vient d’annoncer la qualification finale du Tigre HAD, l’Hélicoptère d’Appui et de Destruction. Les essais ont été menées conjointement avec Airbus Helicopter et la DGA Essais en Vol.

Contrairement à ce que nous annoncions en début d’année, la France va bien réaliser la transformation de quarante de ses actuels Tigre HAP en Tigre HAD. Les récents engagements français auraient-ils décidé les responsables militaires et politiques à changer leur fusil d’épaule ? C’est possible.
D’autant que certains laissent sous-entendre que des hélicoptères militaires pourraient être déployer en 2015 dans la guerre contre les djihadistes en Irak.

Même si le Tigre HAD n’est plus un inconnu, il faut rappeler que la partie la plus visible de cet hélicoptère tourne autour de sa capacité de tir des missiles air-sol AGM-114 Hellfire d’origine américaine. L’hélicoptère franco-allemand peut en emporter entre quatre et huit. Pour le reste l’armement reste inchangé : canon de 30mm, paniers à roquettes, et missiles d’autodéfense Mistral.

La qualification finale a concerné les points suivants :

  • Autonomie accrue de l’hélicoptère par l’emploi de bidons de carburants dits « de combats ».
  • Navalisation permettant l’embarquement à bord de navires français tels le Charles de Gaulle ou les BPC.
  • Précision de tir des roquettes augmentée.
  • Transport par avions, notamment dans les soutes de l’A400M Atlas.

Les premiers Tigre HAD devraient être déclarés opérationnels dans l’Aviation Légère de l’Armée de Terre d’ici un an. Entre temps les quarante HAP auront été modifié. Et cela n’engage en rien vis à vis d’une commande française d’hélicoptères construits ab-initio au standard HAD.

Photo © Ministère de la Défense.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

8 COMMENTAIRES

  1. pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle, pour le tigre HAD il va faire le ménage contre
    lesdjihadistes en Irak en 2015!!!!! bravo pour le tigre!!!!!

    • Ils seront envoyés en Irak au même titre que les troupes au sol car nous n’aurons pas le choix. On ne peut pas gagner une guerre sans hommes au sol même avec les technologies actuelles. Et les hélicoptères sont les engins les plus à même de fournir un support rapproché aux troupes au sol. Les pilotes savent ce à quoi ils peuvent être exposé de la même manière que n’importe quel autre soldat.

      De toute manière la Libye a prouvée que nos pilotes ne sont pas des manchots, ils ont abattu le gros du travail de la coalition sans perdre un seul appareil ni un seul pilote avec des moyens dépassés (gazelle canon par exemple). Et même si les ennemis ne sont pas les même, au moins on a de nouveaux tigres.

      • Si la France venait à envoyer des hélicos de combat en Irak ce ne serait pas immédiatement des Tigre HAD. Des HAP ou des Gazelle oui, sans aucune hésitation, des HAD pas avant au moins fin 2015.

        • En parlant des HAP, peuvent ils être équipés de missiles air-sol (le HOT par exemple)? Je sais que le mistral peut être utilisé contre des cibles au sol mais contre un blindé c’est un peu léger.

        • Aucun intérêt d’employer du Mistral sur cible terrestre…
          C’est 10 fois le prix d’un HOT et 4 fois celui d’un Hellfire.
          Pour une efficacité non optimale en dehors d’une cible aérienne….

  2. On enverras jamais de troupes au sol . Enfin rien de plus gros qu’un détachement des Forces spéciales .
    Je vous invites a lire l’article suivent,alors oui,c’est du Figaro et pas un journal spécialisé et c’est celleument du rapporté mais c’est mieux que rien .

    http://www.lefigaro.fr/international/2014/11/24/01003-20141124ARTFIG00302-des-sas-britanniques-combattraient-l-etat-islamique-en-irak.php

    Je pense que la France imiteras les Britaniques (dans la mesure du possible) dans le volume et les méthodes .
    Une intervention au sol plus massives n’est pas envisageable pour plusieurs raisons :
    – L’armé française est fortement engagé au Sahel et en Centre-Afrique et ont a déjà du mal a armer ses 2 pôles en matériels (notaments hélicoptères de manoeuvres) et en hommes (pour les fs) .
    – En qu’a d’intervention les objectifs serais flou : limiter a l’Irak ? Poursuite en Syrie ? Courte/longue duré ?
    – Stratégique : les térroristes changerons de stratégie en nous attirant dans les villes . Ils empêcheraient les civiles de fuir en ce serais des carnages a la chaines (des batailles de Falloujah mais en pires a chaque fois) ce qui serais contre productifs sur l’image de l’intervention .

    Il est clair que les frappes ne suffirons pas et une intervention au sol seras obliger car les kurdes et l’armé Iraquienne ne suffirons pas pour chasser les « Daesh » . Une intervention au sol serais le mieux … mais le mieux est souvent l’ennemie du bien …

Laisser un commentaire