La Royal Air Force reçoit officiellement son premier Airbus A400M

La Royal Air Force reçoit officiellement son premier Airbus A400M

C’est un atterrissage discret qui mais ô combien important pour l’histoire de la Royal Air Force qui s’est déroulé ce vendredi 28 novembre 2014 sur la base de RAF-Brize Norton. Le premier avion de transport militaire Airbus Defense & Space A400M britannique est enfin arrivé sur la base qui accueillera bientôt l’ensemble de la flotte. À terme ce sont vingt-deux de ces énormes quadriturbopropulseurs qui devront opérer depuis l’Oxfordshire.

À l’instar de ce qui se passe dans l’Armée de l’Air les Airbus A400M britanniques seront baptisés Atlas. Ils auront la charge de remplacer les plus anciens des Lockheed C-130 Hercules en service au Royaume-Uni et d’alléger la charge de travail des Boeing C-17 Globemaster III. Une mission qui ne sera pas si évidente que ça.

C’est directement depuis son usine espagnole de Séville qu’Airbus Defense & Space a livrer ce premier A400M Atlas qui s’est posé en début d’après-midi sous un ciel assez clément.
L’équipage de réception de la RAF a semblé ravi de ce vol historique.

Nonobstant cette première livraison n’est pas synonyme de mise en service de l’A400M pour les aviateurs britanniques. Déjà l’avion a été livré avec trois semaines de retard sur la période estimée au moment de son premier vol. Les premiers Atlas C Mk-1 ne devraient pas réaliser leurs premiers vols opérationnels avant l’été 2015. La Royal Air Force doit en effet faire subir une batterie de tests qui lui sont propres à ses deux premiers avions de série.

Photo © UK Ministry of Defence.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

    • En effet ATR est une belle société, un vrai succès, et dont on ne parle pas des masses. Même nous, mea-culpa. Mais promis je surveillerais de près les futurs infos en provenance de leurs usines.

      • La critique n’était pas adressé à vous, je dirais que c’est général en France. On parle souvent de Dassault et d’Airbus sans penser au reste, notamment les sous-traitants. Bref, c’est peut-être une idée pour le site, d’avoir une sorte de veille stratégique sur l’actualité industriel de l’aéronautique. c’est une idée …

Laisser un commentaire