Le Boeing E-7A Wedgetail en action contre Daech

Le Boeing E-7A Wedgetail en action contre Daech

Il fait partie des acteurs les plus discrets de la guerre aérienne menée actuellement contre les terroristes islamistes de Daech. Et pourtant c’est un des avions les plus modernes, si ce n’est le plus moderne, de sa catégorie dans le monde entier. L’avion de veille radar Boeing E-7A Wedgetail est déployé au-dessus de l’Irak par la Royal Australian Air Force. Cet AWACS de nouvelle génération est donc certainement le radar volant le plus évolué de tout le conflit.

Développé au cours de la seconde moitié des années 1990 à la demande expresse du gouvernement australien l’E-7A Wedgetail est construit à partir de l’avion de ligne biréacteur Boeing 737-700. Son puissant radar MESA développé par Northrop-Grumman permet de traiter jusqu’à cent quatre-vingts aéronefs dans un rayon de 370 kilomètres, tout en conduisant le traitement direct de vingt-quatre d’entre eux. En outre il peut opérer également en mode maritime, une option qui a peu de chance d’être utilisé dans la guerre contre les djihadistes.

Le premier engagement opérationnel du Boeing E-7A dans ce conflit remonte au 1er octobre 2014 lorsqu’il a accompagné deux F/A-18F de la RAAF en mission de reconnaissance armée au-dessus du nord de l’Irak. Par la suite, il semble être intervenu à au moins quatre reprises : les 20, 23, et 24 octobres en menant des opérations, toujours en support des Super Hornet, jouant ainsi le rôle de relais communication mais également poste de commandement aéroporté avec l’état-major international basé dans les Émirats.
Plus récemment il aurait pris les airs le 5 novembre en soutien d’une opération mettant en commun des moyens de plusieurs pays.

Pour beaucoup, le Wedgetail serait la réponse au vieillissement constaté d’une partie de la flotte des E-3 Sentry en service au sein des forces américaines. Cet avion semble bien plus souple d’emploi que les E-767 volants notamment sous la cocarde nippone. Lors de cet engagement en Irak le biréacteur américain semble marquer largement les esprits de certains décideurs.

Sans réussir toutefois à valoir l’image des avions de combat celle de l’E-7A Wedgetail pourrait faire de lui une des vedettes à venir de l’engagement international en Irak. À quand une réponse européenne de la part d’Airbus ?

Photo © Royal Australian Air Force.

 

2 COMMENTAIRES

    • L’Airbus C-295AEW est plutôt un avion « low cost » comparable au Saab S-100 Argus suédois. En effet ses performances générales sont mal connues car cet avion n’a pour l’instant connu aucune commande officielle. Il a été développé sur fonds propres par ADS en association avec un équipementier israélien.

Laisser un commentaire