L’Eurofighter EF2000 sera bientôt doté d’un nouveau radar

L’Eurofighter EF2000 sera bientôt doté d’un nouveau radar

Suite à une récente réunion des ministres de la défense allemands, britanniques, espagnols et italiens il a été décidé que les Eurofighter EF2000 en dotation dans ces quatre pays se verraient très prochainement dotés d’un nouveau radar à balayage électronique. C’est le Captor-E qui sera développé dans ce sens par un consortium regroupant une société espagnole et deux européennes. Il s’agit respectivement d’Indra , Euroradar Selex, et Airbus Group.

Cependant c’est le consortium Eurofighter qui reste maître d’œuvre, comme pour tous les chantiers d’importances qui touchent à l’EF2000. Celui-ci sera en outre supervisé par des experts de la NETMA, la NATO Eurofighter and Tornado Management Agency, eux-même en lien direct avec les dirigeants de l’OTAN. Pour mémoire le programme de chasseur européen fut soutenu par l’organisation atlantiste.

Au total le programme de développement du radar Captor-E s’élève à un milliard d’euros et sera pris en charge par les quatre états membres. La seule part des britanniques s’élève à près de la moitié de cette somme globale avec 457 millions d’euros.

Le radar à balayage du Captor-E permettra aux Eurofighter EF2000 de pouvoir identifier des cibles aussi bien en vol qu’au sol ou sur les mers et de les engagés en même temps. Ainsi le biréacteur européen deviendra enfin un chasseur omni-rôle. À ce moment là cet avion pourra enfin réellement rivaliser avec le Rafale français. Mieux vaut tard que jamais. Pourtant les avions de combat ne seront pas gréés avec ce nouvel équipement avant au plus tôt 2018.

Reste que ceux qui voulaient enterrer un peu prématurément le chasseur biréacteur européen en sont pour leurs frais. Les quatre pays concepteurs démontrent bien qu’ils ne laisseront pas leur avions vieillir trop vite.
Rien pourtant sur les trois pays qui l’ont importé, à savoir l’Arabie-Saoudite, l’Autriche, et Oman. On ignore actuellement si les EF2000 des deux premiers seront rétrofités et si ceux du troisième seront livrés avec ce nouvel équipement.

Photo © Bundeswehr.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. Omni-rôle reste encore à voir.

    Je pense plutôt qu’il devrait être un bon intercepteur avec une capacité multi-rôle qui reste à développer…

    Le rafale semble avoir une avance encore considérable. Car, dès l’origine, il a été développé comme un véritable avion de chasse omni-rôle. Ce qui fait toute la différente, me semble-t-il…

    • Cela n’engage que vous. N’oublions pas que le retour d’expérience des pilotes britanniques et espagnols a été décisif dans la décision de lancer ce nouveau radar.

Laisser un commentaire