L’opération canadienne en Irak s’appelle Impact

L’opération canadienne en Irak s’appelle Impact

Tout un programme en un seul petit mot. Impact, c’est par ce nom commun que le gouvernement canadien a décidé d’appeler son engagement militaire contre Daech. Si officiellement cette opération est née le 4 septembre dernier, il aura fallu attendre deux mois pour que les avions de combat canadiens apparaissent dans les cieux irakiens. Cependant désormais ils font « partis du décor ».

L’opération Impact concerne non seulement les aéronefs mais également les plus de 650 militaires engagés dont près de 70 appartiennent aux forces spéciales.

Bien entendu la partie visible de l’iceberg prend la forme des six McDonnell CF-188 et des deux Lockheed CP-140. S’y ajoutent les trois avions de transport : un Airbus CC-150, un Boeing CC-177, et un Lockheed CC-130. À l’instar de plusieurs autres pays, comme la France, le Canada n’a pas déployé d’hélicoptères militaires en Irak.

En fait les avions de transport étaient engagés depuis le début dans les vols de soutien humanitaires. Sauf que désormais le CC-150 Polaris est chargé des missions de ravitaillement en vol des avions de combat.

Sur ce cliché la nacelle de ravitaillement de l'Airbus CC-150 Polaris apparait clairement.
Sur ce cliché la nacelle de ravitaillement de l’Airbus CC-150 Polaris apparait clairement.

Comme bon nombre de leurs coreligionnaires américains et français les pilotes de combat canadiens usent d’une arme à guidage laser qui a largement fait ses preuves, la bombe GBU-12 de fabrication américaine. Les chasseurs CF-188 Hornet emportent généralement trois de ces armes sous les ailes.

À n’en pas douter les pilotes canadiens porteront haut la feuille d’érable, et leur professionnalisme saura impacter durablement leurs relations avec leurs alliés.

Photos © Aviation Royale Canadienne.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire