L’US Air Force en opération contre l’épidémie africaine d’Ébola

L’US Air Force en opération contre l’épidémie africaine d’Ébola

Voilà une action aérienne particulièrement discrète de la part des Américains. Depuis plusieurs semaines, l’US Air Force a ouvert un pont aérien afin de livrer des médicaments et du matériel médical vers le Liberia. Ce sont principalement ses avions de transport tactique Lockheed-Martin C-130J Hercules II qui remplissent cette mission assez particulière.

Pour des raisons de sécurité les cargaisons transitent par l’aéroport international Léopold Sédar Senghor , sis à Dakar. En fait la majorité de ce fret arrive dans les soutes d’avions de ligne depuis les États-Unis, et sont ensuite dispatchés par les aviateurs depuis l’aéroport sénégalais.

Au début de cette mission, il y a environ un mois et demi, l’aide humanitaire traversait l’Atlantique à bord d’un Boeing C-17A Globemaster III militaire, cependant cette option a rapidement été abandonné car jugée peu rentable par les comptables du Pentagone. Il faut dire que majoritairement cette aide américaine est originaire d’entreprises privées ou d’associations caritative. L’aide étatique américaine est finalement minoritaire.

Les équipes de l'US Air National Guard chargent la soute d'un Lockheed-Martin C-130J.
Les équipes de l’US Air National Guard chargent la soute d’un Lockheed-Martin C-130J.

La cargaison moyenne embarquée par les C-130J lors de ces missions oscille entre huit et onze tonnes, c’est à dire très en-dessous de celle habituellement emportée par les avions-cargos de l’US Air Force.
Ils sont également mis à disposition des ONG qui participent activement à cette « guerre » contre le virus Ébola, et ce sans aucune distinction d’origine, transportant ainsi médecins et techniciens.

Au Sénégal le détachement américain se compose de pistards de l’Air National Guard du Kentucky. Les Lockheed-Martin C-130J et leurs équipages appartiennent quand à eux au 39th Airlift Squadron, une escadrille habituellement sise à Dyess-AFB au Texas. L’ensemble de ces deux unités forment le 787th Air Expeditionary Squadron. Actuellement la date butoir de fin de mission n’est pas connue. Les avions militaires américains sont en passe de faire partis du décor à Dakar.

Photos © US Air Force.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire