Première mission canadienne de bombardement nocturne en Irak

Première mission canadienne de bombardement nocturne en Irak

Tard dans la nuit de dimanche, deux chasseurs bombardiers CF-118 Hornet ont effectué une première mission de bombardement dans le nord-ouest de l’Irak. Les bombes GBU 12 guidées au laser ont frappé des cibles terroristes du Daech.

Rappelons que, suite à un vote au Parlement fédéral tenu le 7 octobre dernier, le Canada s’est joint à la coalition internationale contre l’État islamiste. En moins d’un mois, l’Aviation royale canadienne (ARC) a déployé un contingent de 600 hommes, six CF-118 et des avions de support CP-140 Aurora et ravitailleur CC-150 Polaris au Koweït.

L’efficacité des CF-118 et Polaris n’est plus à démontrer. Toutefois, c’était le baptême du feu pour les Block III CP-140M Aurora nouvellement mis en service par l’ARC. L’Aurora est l’avion de surveillance stratégique, de lutte anti-sous-marine et anti-surface en service au Canada depuis les années 1980. Chargé initialement de la surveillance des eaux territoriales et des approches maritimes de l’Atlantique, du Pacifique et de l’Arctique, la gamme des missions réalisées par l’Aurora s’est élargie au fil des ans.

Local Input~ Canadian Armed Forces flight crew service the CP-140M Aurora Long Range Patrol aircraft as they arrive in Kuwait in support of Operation IMPACT on October 29, 2014.   Photo: Canadian Forces Combat Camera, DND IS2014-5784 ORG XMIT: IS2014-5785
CP-140M Aurora

Quatorze avions CP-140 Aurora sont en train d’être modernisés radicalement. On reconnaît les Aurora modernisés à la lettre M ajoutée à leur désignation alphanumérique. Les CP-140M ont désormais un nouvel équipement avionique, une plus grande puissance informatique, de nouveaux systèmes acoustiques et des capacités accrues d’écoute électronique. Parmi les nouveaux systèmes figurent un nouveau radar embarqué qui donne des images semblables à des photographies à haute résolution, des images et des vidéos des cibles de grande qualité, le tout permettant de meilleurs renseignements en temps réel sur la situation du champ de bataille. Le patrouilleur maritime modernisé est conséquemment devenu une plateforme de commandement, contrôle, communication, renseignement, surveillance, et reconnaissance pour les opérations de jour comme de nuit et par toutes les conditions météorologiques.

Le CP-140M Aurora a relevé haut la main le défi de cette première mission de combat dans un contexte exigeant d’interopérabilité d’une coalition internationale, ce qui augure bien pour la suite de la carrière de cet avion au rôle plus discret mais essentiel au succès des opérations de bombardement.

Canadian Armed Forces aircrew members wait for the arrival of the CP-140M Aurora Long Range Patrol aircraft  in Kuwait in support of Operation IMPACT on October 29, 2014. Photo: Canadian Forces Combat Camera, DNDIS2014-5784
CP-140M Aurora

5 COMMENTAIRES

  1. Le CP-140 Aurora est a l’origine un fuselage de P-3C Orion avec une suite de guerre du S-3B Vicking. Mais ca, c’était avant la mise a niveau.

    En 2014 un CP-140 peut a la fois servir de plate forme de guerre naval (contre les navires de surface et sous marins), PC aérien (il a une suite électronique lui permettant de communique avec tout les forces allier de tout les éléments), il a des capacité de renseignement électronique, et plusieurs autres.

    Certain, il ne peut etre aussi évoluer que les RC-135, EC-130, RC-130 et EC-135 mais il possede une grande polyvalence et une autonomie de vol largement suffisante.

    À noter qu’aucun concour ne semble prévu a court et moyen terme afin de le remplacer. Il y a bien eu quelques rumeurs mais rien de concret. Il serait prévu de continuer a utiliser l’aurora au moins jusqu’a 2025-2030 meme. D’ici la, nous verront si le P-8A ou un autre avions sera capable de faire le travail, ce dont je doute.

Laisser un commentaire