Déjà une année que l’opération Sangaris a été déclenchée

Déjà une année que l’opération Sangaris a été déclenchée

Nettement moins médiatique que les opérations Serval puis Berkhane au Mali et dans la bande sahélo-saharienne, l’opération Sangaris n’en est pas moins importante pour les militaires français. Ce 5 décembre 2014 cela faisait un an que la France s’était engagée militairement pour ramener la paix en Centrafrique, avec notamment des moyens aériens conséquents.

Alors bien sûr la Centrafrique c’est le domaine des hélicoptères les plus rustiques et robustes de notre arsenal. Les Fennec, Gazelle, et Puma y sont (presque) comme des coqs en pâte. Cependant il ne faut pas oublier que la défense française est entrée de plein pied dans le vingt-et-unième siècle.
Et cela se traduit par les missions d’appui tactique et de sécurisation régulièrement remplies par les deux Tigre HAD récemment déployés dans la région par l’Aviation Légère de l’Armée de Terre.

Les deux Tigre HAP décollent de conserve.
Les deux Tigre HAD décollent de conserve.

Et force est de constater que les hélicoptères de combat français apportent une véritable plus-value dans cette partie du monde. Leur canon de 30mm et leurs paniers à roquettes sont autant d’arguments massues qui suffisent généralement à faire fuir les assaillants.
Il faut aussi dire qu’en dehors des forces onusiennes et françaises engagées dans le maintien de la paix, aucune partie n’emploie de voilure tournante.

Les rebelles de la Seleka disposent bien de matériel lourd mais rien de comparable en terme de puissance de feu et de facilité d’emploi par rapport aux Tigre HAD. Aucune preuve n’a été apporté de la présence dans leur arsenal de missiles portatifs capables de descendre un de nos appareils.

Maintenant la question est de savoir si les militaires français célèbreront également le deuxième anniversaire de cette opération ou si dans l’année à venir la France va se désengager pour laisser le champs libre aux Nations Unies et à l’Union Africaine. Seul l’avenir nous le dira.

Photos © Ministère de la Défense.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire