L’aéronavale italienne au secours des passagers du ferry Norman Atlantic

L’aéronavale italienne au secours des passagers du ferry Norman Atlantic

C’est une opération risquée qu’ont mené ce dimanche 28 et lundi 29 décembre2014 au matin les membres de l’aéronavale italienne. En effet une noria d’hélicoptères et de vedettes de la Marina Militare ont permis de sauver une importante partie des passagers du ferry Norman Atlantic victime d’un incendie en mer Adriatique. Parmi les appareils mis en œuvre figurent quatre Agusta-Westland AW.101 et un Agusta-Bell AB-212.

L’incendie a débuté tôt le matin dans la remise réservée aux voitures et camions. Pour une raison encore inconnue il s’est rapidement propagé à d’autres parties vitales du navire.
Les secours ont été très vite avisés des faits, et les premiers hélicoptères italiens étaient sur zone moins de deux heures après le début du sinistre. Les évacuations pouvaient commencer.

Des passagers sauvés sont débarqués d'un hélicoptère militaires italiens.
Des passagers sauvés sont débarqués d’un hélicoptère militaires italiens.

Le Norman Atlantic est un ferry appartenant à la compagnie italienne Visemar di Navigazione. Construit en 2009 c’est un bâtiment récent. Il mesure 186 mètres de long et a une capacité maximum de 850 passagers, en sus des membres d’équipage. Toutefois « seulement » 478 personnes se trouvaient à son bord ce dimanche.
Lors de l’incendie il réalisait une liaison commerciale entre le port de Patras en Grèce et celui d’Ancône en Italie. Il se trouve au sud de la botte italienne dans le canal d’Otrante.

En parallèle des secours italiens, des moyens en provenance d’Albanie et de Grèce ont été déployés. Parmi eux figure un avion de recherche et de sauvetage Lockheed C-130B Hercules spécialement modifié. À l’aide de caméras thermiques il a pu analyser les foyers d’incendie et donc guider les équipes de pompiers albanais et italiens.
Ce lundi 29 décembre en fin d’après-midi l’intégralité des passagers avaient été évacués, mais la nuit avait retardé l’action. Il semble que l’incendie a grandement posé problème quant à la mise à l’eau des canots de sauvetage. La mer, particulièrement formée, n’a pas non plus aidé.

Un AW.101 italien en vol stationnaire au-dessus du Norman Atlantic.
Un AW.101 italien en vol stationnaire au-dessus du Norman Atlantic.

D’après les autorités italiennes le problème désormais concerne l’épave du Norman Atlantic. Elle devra être remorqué jusqu’à un port pouvant la recevoir. Le bilan humain est assez lourd avec dix personnes décédées dans cet incendie.
Deux navires de guerre,  l’un américain et l’autre britannique, qui croisaient dans la région se sont déroutés ce lundi 29 décembre au matin afin de participer aux opérations de sauvetage. Ils embarquaient chacun des hélicoptères ayant une capacité de sauvetage.

Photos © Marina Militare.

1 COMMENTAIRE

  1. On a appris que deux hommes, membres de la marine albanaise, étaient décédés ce matin lors d’une tentative de remorquage de l’épave. Un câble porteur se serait rompu et les aurait tué sur le coup. Ils s’ajoutent donc à la liste des victimes de cet incendie.

Laisser un commentaire