Les avions de la coalition internationale appuient la libération du Mont Sinjar

Les avions de la coalition internationale appuient la libération du Mont Sinjar

C’était là place-forte des djihadistes depuis plusieurs mois, et l’un des objectifs symboliques de cette guerre. Depuis ce dimanche 21 décembre 2014, les avions de combat de la coalition internationale mènent une série de frappes aériennes ciblées contre les forces terroristes disséminées sur le Mont Sinjar. Au sol les forces terrestres irakiennes mais aussi les fameux peshmergas, les combattants de la résistance kurde, mènent des assauts lourds contre l’ennemi.

Rien que pour la journée du lundi 22 décembre, ce sont vingt-deux cibles qui ont été visées par les avions de combat coalisés. Douze cibles se trouvaient en Syrie et les dix autres en Irak. La plupart des avions de combat ont utilisé des bombes à guidage laser et/ou des missiles air-sol. Des armes de précisions de type JDAM auraient notamment été tirés par l’US Air Force. La majorité des cibles en territoire syrien se trouvaient aux abords de la ville de Kobané à la frontière turque.

Certains aéronefs irakiens ont aussi pris part aux combats, tels les avions légers Cessna AC-208B Caravan. Ces derniers ont visiblement tirés des missiles légers AGM-114 Hellfire. Ils ont également réalisé des vols de surveillance de nuit, au profit des forces terrestres. Des hélicoptères armés Mil Mi-35 irakiens ont aussi pris parts à cette opération.

Les missiles Hellfire se dessinent bien sous les ailes de ce Cessna AC-208B irakien.
Les missiles Hellfire et le FLIR se dessinent bien sur le cliché de ce Cessna AC-208B irakien.

Dans le même temps des hélicoptères de transport de l’aviation militaire irakienne, majoritairement des Mil Mi-17, des Bell UH-1H et des Bell 412EP ont évacué les ressortissants yasidis présents en masse dans la région et sans cesse menacés par les terroristes de Daech. Le troisième modèle d’hélicoptères servait en priorité à l’évacuation des civils nécessitants des soins médicaux, ceux-ci ayant été livrés comme appareils sanitaires.

En parallèle à cette série de frappes aériennes les vols à caractère humanitaires, en fait des parachutages de vivres, de médicaments, et de couvertures ont repris de plus belle. Ils sont généralement réalisés par des avions-cargos Boeing C-17A et Lockheed C-130H de divers pays engagés.

La cargaison de ce Globemaster III sera bientôt parachutée aux réfugiés.
La cargaison de ce Globemaster III sera bientôt parachutée aux réfugiés.

L’objectif commun des forces terrestres et aériennes est une libération complète du Mont Sinjar pour le matin de Noël. Reste à savoir s’il sera atteint. Sur place les combats sont particulièrement âpres.
On ignore encore quelles nations alliées ont participé à cette opération, si ce n’est que neufs pays différents, outre l’Irak, y sont engagés.

Photos © US Department of Defense.

8 COMMENTAIRES

  1. à tout les pilotes de la coalition internationale, je leurs présentent mes chaleureux souhaits de noël 2014, et je m’associe aux forces Irakiennes terrestre, ainsi que les Peshmergas de valeureux combattants, une victoire finale sur le mont Sinjar!!!!!

Laisser un commentaire