Le Mirage F1 sera-t-il l’avion français de l’année 2014 ?

Le Mirage F1 sera-t-il l’avion français de l’année 2014 ?

Vous le savez la fin de l’année est souvent la période des florilèges, des classements, des élections de miss, mais aussi des instants passés. Alors ne dérogeons-pas à cette règle un peu désuète. Je vous propose de nous arrêter sur un avion de combat français qui aura marqué non seulement cette année mais aussi les quarante dernières : le Dassault Mirage F1. C’est en effet en 2014 que le célèbre chasseur à aile en flèche a quitté le service actif dans l’Armée de l’Air, laissant derrière lui un grand vide.

Au-dessus des Champs-Élysées le 14 juillet dernier, l’avion réalisait son dernier vol opérationnel sous la cocarde tricolore. Et pour avoir été présent à ce moment là je peux vous dire qu’il a été proprement acclamé par pas mal de spectateurs présentes aussi bien le long de l’avenue que dans les tribunes. Preuve en est que cet avion aura marqué l’histoire française contemporaine.

Il faut dire que le Mirage F1 était un véritable baroudeur. Il allait partout où la France avait besoin de lui, partout où d’autres auraient été trop modernes ou trop fragiles. Seul le Jaguar semblait pouvoir lui faire de l’ombre. Enfin jusqu’à ce qu’il quitte la scène.

Africain, il l’était indubitablement, moyen-oriental aussi. Mais le Mirage F1 avait été pensé initialement comme un avion de guerre froide, capable d’affronter la chasse et les régiments de bombardiers russes. Et force est de constater qu’il sut fort bien défendre l’espace aérien français des années 1980 et 1990. Au point même que beaucoup se demandèrent si le Mirage 2000C était réellement nécessaire.

Un Mirage F1 volant sous cocarde française, une image qui appartient désormais à l'Histoire.
Un Mirage F1 volant sous cocarde française, une image qui appartient désormais à l’Histoire.

Pour mieux comprendre à quel point cet avion aura marqué l’Armée de l’Air, faisons-donc un petit retour en arrière sur quelques-une des opérations extérieures de cet avion légendaire :

  • 1984, opération Manta au Tchad.
  • 1986, opération Épervier au Tchad.
  • 1990, opération Daguet en Irak.
  • 2002, opération Unicorn en Côte d’Ivoire.
  • 2004, opération Héraklès en Afghanistan.
  • 2011, opération Harmattan en Libye.
  • 2013, opération Serval au Mali.

Et c’est bien sûr sans compter les très nombreux exercices internationaux où nos Mirage F1 s’illustrèrent.

Alors oui ce bel avion nous manquera. Mais rassurons-nous il volent encore sous d’autres cieux, pour le plus grand plaisir de ses pilotes, mécanos et des aficionados de ces pays là. Et comme disent nos amis anglais : old soldiers never dies.


 

MàJ : petite galerie d’un des derniers meeting où le Mirage F-1 à fait le show

Photos © Armée de l’Air et Gaëtan Pichon.

6 COMMENTAIRES

  1. notre mirage F-1, super aéronef de DASSAULT, du solide messieurs pour voler jusque en 2013!!!! les pilotes, ainsi que les mécanos sont bien tristes de le quitter!!!!!! mais je souhaite qu’il revienne parmi nous!!!!!! me concernant je l’ai vu évoluer beaucoup de fois!!!!!!! ayant mes 75 ANS? j’ai une grande
    nostalgie, bien à vous avions légendaires!!!!!

  2. La preuve en est qu’il nous faut des avions simple pour combattre des adversaires simple .
    Le tout technologie tous le monde sait que ça ne marche pas .
    Bref,belle avion .

  3. Le souvenir le plus marquant que je puisse avoir de ce superbe avion remonte à 1974, lors de mon service militaire à la base aérienne de Creil .J’étais alors aux opérations aérienne et de ce fait jouissait d’un certaine liberté d’accès au tarmac de notre escadron, le 1/10 Valois.
    Ce matin là on nous avait annoncé qu’un Mirage F1 en provenance d’Orange s’était posé sur notre base aérienne. Bien sûr tout le monde voulait voir la « bête »(nous avions encore des vénérables SMB2 que l’on « finissait ». Et c’est une superbe machine toute bleue ciel avec Jeanne d’Arc peinte sur la dérive (Un des escadrons de la 5ème escadre de chasse, mais je ne me souviens plus lequel) qui remontait le taxiway.Il y avait foule pour contempler ce superbe chasseur.Quel souvenir !!
    Je me souviens aussi que lors d’un Tiger Meet le F1 avait été baptisé avion le plus sexy par ses congénères.
    Bye bye F1, on te regrettera!

  4. Avion mythique, polyvalent, résistent, au performances exceptionnelles et très beau. Il a eu une carrière enviable également à l’étranger: du sud de l’Afrique à la Méditerranée, des Andes au Moyen Orient.
    Il semble que c’est surtout l’Iran qui le fera voler encore longtemps avec d’autres guerriers légendaires tels le Tomcat ou le Phantom.

    Bel oiseaux reste en paix!! Tu nous manques déjà!

Laisser un commentaire