Vidéo : simulation de frappe nucléaire à bord d’un Rafale

Vidéo : simulation de frappe nucléaire à bord d’un Rafale

La vidéo suivante a été diffusée par l’Armée de l’Air. Elle montre une mission de force de frappe nucléaire mission opérée par un avion de combat multirôle Rafale B. L’appareil transportait un missile nucléaire ASMP (d’ailleurs flouté dans la vidéo) et appartenant à l’Escadron de chasse EC1/91 « Gascogne » basé à Saint-Dizier.

Cette vidéo est très intéressante car elle montre l’ensemble du profil de la mission, du décollage au retour à la base, y compris le ravitaillement en vol d’un ravitailleur C-135FR et l’attaque aérienne simulée sur une cible au sol. On nous permet aussi d’entendre certaines des communications radio.

Cette fausse attaque a été effectuée en condition opérationnelle, c’est-à-dire à haute vitesse et à très basse altitude : 1000 km/h à 100 mètres,  comme pour éviter les radars en territoire hostile. Ca décoiffe !

Cette vidéo « Au cœur d’une mission des forces aériennes stratégiques » a été réalisée pour le colloque « 50 ans de dissuasion nucléaire : exigences et pertinence au 21ème siècle » qui a eu lieu le 20 novembre 2014. Pour rappel en octobre, l’Armée de l’Air a célébré les 50 ans des Forces Aériennes Stratégiques.

Alors que la plupart des pays sont un peu «timorés» et qu’ils ne font habituellement pas la publicité de leur capacités nucléaires, les responsables français sont plutôt très fiers de montrer leurs forces de frappe spéciales. Peut-être un petit rappel à ceux qui considéreraient la France comme moins puissante sur le plan internationale. Comme mentionné au début de la vidéo, cette mission peut intervenir n’importe quand sur ordre du Président.

Merci à Laurent pour l’info

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

3 COMMENTAIRES

  1. Les images sont magnifiques, on apprend pas mal de choses, et si on excepte le petit frisson dans le dos quand on pense aux armes nucléaires ce documentaire est exceptionnel et passionnant.

  2. Ce qui est bizarre c’est que les pilotes et le personnel soient à visage découvert. C’est pas impossible que les types qu’on voit soient d’un autre escadron. Normalement, c’est comme les agents de la DGSE et les commandos, on est pas censé voir leur visage pour qu’ils ne soient pas identifier par un ennemi quelconque. Donc je doute que les mecs soient vraiment des pilotes en charge de cette mission. Ils peuvent très bien appartenir à un autre escadron et avoir été briefé. D’autant que sur ce qu’on voit, il n’y a rien de très différent par rapport au job des escadrons conventionnelles (il y a la frappe à la fin, mais de ce qu’on voit, impossible de dire si c’est bien le pilote qui commente l’action qui se trouve aux commandes de l’avion tireur).

Laisser un commentaire