La France va t-elle déployer prochainement le Charles de Gaulle dans le...

La France va t-elle déployer prochainement le Charles de Gaulle dans le Golfe ?

C’est la rumeur la plus insistante du moment en matière d’aéronautique de défense. La Marine Nationale pourrait déployer dans le Golfe très prochainement le porte-avions Charles de Gaulle et son groupe aéronaval. Fort d’une quarantaine d’aéronefs, il apporterait à n’en pas douter un second souffle à l’opération internationale de lutte contre les terroristes de l’organisation Daech. Il quitterait ainsi son port-base de Toulon où il se trouve actuellement.

Déjà présente au travers de son avion de patrouille maritime ATL-2 et de sa frégate anti-aérienne Jean Bart la Marine Nationale pourraient  ainsi prendre la relève de l’Armée de l’Air. Les pilotes de Rafale M et de SEM permettraient ainsi à leurs collègues aviateurs de faire relâche.

Malgré son âge « avancé » le SEM est un avion encore pleinement adapté au théâtre d’opération irakien. Sa capacité d’emport et de tirs de bombes à guidage laser en fait une arme encore très efficace. Certes il est très loin d’avoir la polyvalence et l’allonge d’un Rafale, mais moyennant ravitaillements en vol il peut parfaitement s’acquitter des missions qui lui sont dévolues. En 2008, au-dessus de l’Afghanistan de tels avions ont tiré des bombes américaines GBU-49 avec succès.

Cette photo préfigure t-elle de futures frappes contre Daech ?
Cette photo préfigure t-elle de futures frappes contre Daech ?

Cependant, il faut savoir qu’aucune annonce officielle n’a été faite dans ce sens. Par contre il est vrai que ce mercredi 14 janvier 2015 le Président de la République François Hollande se rendra en rade de Toulon, à bord du Charles de Gaulle pour la traditionnelle cérémonie de vœux aux forces armées. Une visite que beaucoup considèrent comme précurseur du déploiement du navire français.

Si jamais cette rumeur s’avérait fondée, il ne faudrait pas oublier qu’un bâtiment comme le Charles de Gaulle ne se déplace pas tout seul. Il a besoin de « compagnie », en l’objet trois frégates (une anti-sous-marine, une anti-aérienne, et une de combat), un submersible nucléaire d’attaque, et un pétrolier-ravitailleur. Bien entendu des navires de marines alliées, européennes, pourraient pleinement remplir ces missions.

Quoiqu’il en soit le Charles de Gaulle ne serait pas sur zone avant au plus tôt la semaine suivante, sauf s’il demeure en Méditerranée. Par contre, il est sûr que le navire français est attendu entre fin mars et début avril dans les eaux territoriales indiennes pour un exercice conjoint avec l’Indian Navy. Un tel exercice pourrait parfaitement intervenir en fin de mission extérieure contre Daech.

En tous cas l’envoi par Paris du porte-avions français aurait le mérite de rappeler la place de notre pays dans cette coalition internationale. En effet en dehors de l’US Navy seule la Marine Nationale a les moyens de déployer un tel bâtiment.

Photos © Marine Nationale.

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour !
    Mon avion préféré de la marine par son aspect et ses succés, le vénérable Super-étendard. Au Liban, opération Baallbeck, utilisés par les irakiens contre l’Iran, la terreur de la Royale Navy aux Malouines, le seul avion de marine à avoir coulé des navires de guerre avec Exocet. Un bel avion qui a fait ses preuves, un peu vieux peut être.

Laisser un commentaire