L’épave de l’Airbus d’AirAsia en passe d’être retrouvée

L’épave de l’Airbus d’AirAsia en passe d’être retrouvée

Depuis quelques jours, les recherches de l’épave de l’avion de ligne d’AirAsia progressent à grands pas. À tels points même que les responsables des équipes sur zone ne cachent plus leur enthousiasme de rapidement retrouver la majorité des éléments de l’Airbus A320, boites noires comprises.

Après avoir repéré et repêché une partie de l’arrière de l’avion, dont son empennage, les équipes de recherche traquent désormais l’écho sonore des boites noires. En effet, celles-ci émettent un son détectable qui permet de les localiser même sous l’eau. Une fois celles-ci repérées, il ne restera plus qu’à mettre à l’eau des plongeurs ou des sous-marins de poche.

C’est notamment le rôle du navire de guerre américain USS Sampson (DDG-102) que de repérer les boites noires. Il faut dire qu’il emporte tout un équipement habituellement destiné à la pourchasse des submersibles ennemis, et ici parfaitement adapté pour identifier les enregistreurs de vols. Sans compter que son hélicoptère embarqué SH-60 Seahawk peut repérer les éléments de l’avion reposant au fond de la mer.

Dans le même temps, les hélicoptères de sauvetage continuent de rechercher les dépouilles des victimes en surface ou sur les plages des nombreuses îles et îlots de la région. Un travail de longue haleine pas toujours très fructueux. Pour l’heure, seules 46 victimes ont été retrouvées sur les 162 qui se trouvaient à bord lors du crash.

Il faut savoir que tant que les boites noires n’auront pas été clairement retrouvées et analysées toutes les hypothèses émises quand à la nature même de l’accident demeureront de simples conjectures. C’est pourquoi leur récupération est aussi importante pour les équipes en présence sur zone.

Photo © Reuters.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire