C’est un phénomène qu’on oublie souvent. Quand c’est l’hiver chez nous, c’est l’été dans l’hémisphère sud. Et l’été c’est bien connu c’est la saison des vacances et des… feux de forêts. Hors d’importants incendies frappent actuellement le sud de l’Australie, nécessitant le recours à des norias de bombardiers d’eau. Tout cela se passe dans la région d’Adélaïde.

L’Australie, à l’instar des États-Unis mutualise aussi bien des services publics (police et services d’urgence) que des entreprises privées dans la lutte contre les feux de forêts par les airs. Mais à la différence de l’hémisphère nord elle fait reposer le gros de cette mission sur des hélicoptères légers type Bell 407 ou encore Eurocopter AS-350B pour ne citer que les plus répandus.

En fait les avions et hélicoptères bombardiers d’eau ne peuvent prendre les airs que ponctuellement, des rafales de vent dépassant les 110km/h rendent les bombardement d’eau et de liquide retardant particulièrement dangereux. De ce fait l’action de ces engins est limitée.
Pourtant les pompiers australiens ne baissent pas les bras.

Ils ont reçu l’aide de deux hélicoptères Sikorsky S-70A de l’armée australienne, dont les pilotes ont été formé à l’attaque du feu au moyen de Bambi buckets. Cette équipement permet de puiser l’eau directement dans les lacs de retenu, les étangs, la mer, ou même les piscines extérieurs.

Photo © Helicopter Australia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom