L’Indian Air Force réceptionne son premier Tejas de série

L’Indian Air Force réceptionne son premier Tejas de série

C’est un véritable évènement dans le microcosme aéronautique indien. L’Indian Air Force a annoncé ce jeudi 15 janvier 2015 avoir pris en compte son premier chasseur indigène Tejas. Il s’agit là du premier avion de série livré aux aviateurs indiens. Pour mémoire, le HAL Tejas est le programme aéronautique indien le plus ambitieux des trente dernières années.

Pourtant tout n’est pas rose dans cette annonce. Comme la majorité des grands programmes d’avions de combat contemporains, le Tejas a connu de nombreux retards. Il était en effet prévu qu’une première escadrille soit déclarée opérationnelle en 2013, on sait aujourd’hui qu’elle le sera au plus tôt en 2018.
Et pour cause, les rythmes de livraisons de l’avion s’annoncent lents : six exemplaires cette année, autant en 2016 et 2017. À partir de 2018 la cadence devrait passer à environ vingt avions par an.

Les responsables militaires indiens tablent sur dix à quatorze escadrilles équipées de cette machine à l’horizon 2025. D’une taille et d’une configuration générale comparable au Mirage 2000-5, le Tejas doit permettre de rajeunir la flotte de combat indienne en mettant au rencard des avions aussi différents que les désormais obsolètes et particulièrement dangereux chasseurs MiG-21, mais aussi les avions d’attaque MiG-27 et Jaguar.

La propagande militaire indienne risque donc de fonctionner à plein régime avec ces premiers Tejas de série qui vont faire leur apparition dans les mois à venir. Il faut dire qu’ils sont la preuve que l’Inde est presque capable de concevoir seule un avion de combat. Presque car la motorisation est américaine, fournie par General Electric.

Photo © Indian Air Force.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire