L’ Amérique procède à des manœuvres aéronavales dans le Pacifique

L’ Amérique procède à des manœuvres aéronavales dans le Pacifique

Une partie du Pacifique transformée en vaste champ de manœuvres navales c’est possible. Depuis fin janvier plusieurs éléments de l’US Navy et de l’US Marines Corps participent à un exercice aéronavale en Mer de Chine méridionale. Ceci permet non seulement de vérifier la cohésion des différents acteurs de la projection de force américaine et de rassurer les alliés de la région que sont la Corée du sud, le Japon, et Taïwan.

Il faut dire que depuis quelques mois la Chine communiste intensifie ses déploiements de navires de guerre dans la région. Mais plus inquiétant encore la superpuissance régionale semble désormais vouloir militariser certaines de ses îles, les transformant en véritables porte-avions immobiles. Des constructions qui se font à l’encontre de toutes les règles environnementales, suscitant ainsi l’ire d’une partie de la communauté internationale. Une colère et des protestations demeurées lettres mortes pour les Chinois.

Dans ce climat on comprend mieux la volonté de Washington-DC de déployer sa puissante 7ème Flotte dans la région. Ses navires de débarquement ainsi que les blindés amphibies des Marines participent aux opérations sur les plages sous la couvertures d’hélicoptères de combat Bell AH-1Z et d’assaut UH-1Y. Certains avions d’attaque embarqués participent activement aux opérations à l’image des McDonnell Douglas AV-8B.

Dans le même temps les navires plus classiques, destroyers et frégates, démontrent leur puissance de feu, permettant au passage à leurs hélicoptères embarqués de réaliser des vols de soutien et de liaison. Cette série d’exercices doit se prolonger au moins jusqu’au 11 février 2015. Ils engagent près de 6000 marins américains.

Assez étrangement plusieurs navires de guerre chinois ont été aperçu à différents endroits autour de cet exercice, comme si Pékin s’inquiétait de ces manœuvres pourtant prévues de longue date et annoncées par voix diplomatiques à tous les pays concernés.

Quoiqu’il en soit un exercice de cet ampleur permet de vérifier qu’au-delà de sa puissance aéronavale la 7ème Flotte est également pleinement adaptée aux opérations amphibies. Après tout le Pacifique est son pré-carré.

Photo © US Navy.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

  1. « Des constructions qui se font à l’encontre de toutes les règles environnementales » !! c’est vrais que l’écologie et les américains vont bien ensemble !! on peut parler d’aviation mais pas d’écologie svp !!

    • Sauf que là ce sont les Chinois qui bafouent les règles environnementales. Mais promis le jour où ce sont les Américains on vous prévient. Quand à parler d’écologie plutôt qu’aviation ou l’inverse, je préfère parler d’écologie et d’aviation.

      • moi aussi je préférais parler des deux mais bon le problème ça va pas ensemble… c’est juste qu’on est pas obligé de préciser que les chinois bafouent les règles environnementale sur un article ou on parle des américains alors que eux (les américains) ils ont rien a faire de l’écologie !

  2. Tout est interrelié dans notre monde aujourd’hui. On peut à la fois s’intéresser à l’aéronautique tout en se préoccupant de son impact sur l’environnement. Même le grand Charles Lindbergh l’avais compris. Pour ma part, je trouve indécent de détruire de précieux écosystèmes pour aménager des aérodromes militaires ou civils, peu importe le pays qui le fait.

    • tout a fait d’accord !! a quand les avions électrique ??? 🙂 sérieusement moi aussi je suis contre que des pays détruise des écosystèmes pour n’importe quel aménagement civil ou militaire !! mais qu’on accuse un pays de le faire alors que toutes les grosses puissance le font depuis des années là oui je trouve ça indécent !!

      • cher ami ludo49400, actuellement je suis l’évolution de solar-impulse il est clair que cet aéronef n’est que dans ces début donc patience , le tout électrique n’est encore pas
        pour demain!!!!! mais ont va y arriver, il y a beaucoup de contraintes!!!!! principalement
        les batteries. aussi je vous propose une sugestion taper sur google solar- impulse et vous
        aurez les renseignements . si vous êtes très interressé ,s’inscrire sur le site solar-impulse.
        recevez cher ami mes sincères salutations

Laisser un commentaire