Les AW.159 Wildcat désormais opérationnels au-dessus de la Manche

Les AW.159 Wildcat désormais opérationnels au-dessus de la Manche

Ils sont les hélicoptères militaires britanniques les plus récemment entrés en service opérationnel. Ils, ce sont les Agusta-Westland AW.159 Wildcat HMA Mk-2 de la Royal Navy. Depuis ce début d’année 2015 les Wildcat du Squadron 825 de l’aéronavale britannique patrouillent au-dessus des eaux de la Manche. C’est depuis leur base de RNAS Yeovilton, dans le sud-ouest de l’Angleterre, que ces biturbines réalisent leurs opérations.

Leurs équipements de reconnaissance et de surveillance dernier cri en font des appareils particulièrement apprécié pour les missions qui leur sont dévolues. Équipés en permanence d’un FLIR, couplé à une caméra numérique tous-temps, ils peuvent repérer et identifier n’importe quel navire civil ou militaire à plus de quarante kilomètres de distance.

Il faut dire que cette petite mer coincée entre la le Royaume Uni au nord, la France au sud, l’océan Atlantique à l’ouest et la Mer du Nord à l’est concentre chaque année près d’un cinquième du trafic commercial maritime mondial. Autant dire qu’elle est particulièrement bien surveillé.

Or pour les équipages britanniques, jusque là habitués à survoler la Manche à bord de leurs lourds Sea King HAS, les nouveaux Wildcat représentent un gain de facilité d’emploi : plus légers, nettement plus puissamment motorisés (au regard bien entendu de leur masse), mais aussi au cockpit et équipements plus ergonomiques. Il ne manque plus à ces hélicoptères qu’un armement à la hauteur de leur mission de sécurité maritime.

Car si le Wildcat HMA Mk-2 est bel et bien apte au tir de torpilles ou de missiles antinavires légers, elle demeure aujourd’hui encore absolument incapable d’emporter une « simple » mitrailleuse en sabord latérale. Une arme qui a pourtant déjà fait ses preuves, notamment avec les Lynx français de la Marine Nationale, eux aussi assez fréquemment aperçus dans la région.

Quoiqu’il en soit la Manche a désormais un nouvel ange gardien dans sa partie septentrionale. Un hélicoptère moderne, fiable, efficace, et bien pensé. Un appareil anglais en somme.

Photo © UK Ministry of Defence.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire