La RAF met en vente trois jets ‘royaux’

La RAF met en vente trois jets ‘royaux’

C’est un symbole fort de la volonté du palais de Buckingham de réduire le train de vie (visible) de la monarchie : la Royal Air Force vient d’annoncer la vente très prochaine de trois biréacteurs légers BAe-125 CC Mk-3 jusque là réservés au transport exclusif d’Elizabeth II et de sa famille. Ils appartiennent bien entendu au célèbre 32th Squadron.
C’est au début du mois de février 2015 que l’annonce a été faite, les trois avions devant quitter le service actif le 31 mars prochain.

Les machines en questions sont les ZD620 (numéro de série 257181), ZD703 (numéro de série 257183) , et ZE395 (numéro de série 257205). Leur prix de vente n’est pas connu, tout juste sait-on qu’ils seront mis en vente par adjudication.
Les appareils seront vendus sans leurs équipements militaires spéciaux, mais avec leurs réacteurs Honeywell TFE731-3RH. On ignore si l’aménagement intérieur, spécifique pour la souveraine sera préservé au moment de la vente ou si les avions seront reconfiguré dans un standing plus « passe-partout ».

Pour mémoire le BAe-125 est une des version les plus récentes du célèbre Hawker-Siddeley HS-125 lancé dans les années 1960 et souvent remis au goût du jour. Il a donné naissance au Hawker-Beechcraft 800 construit jusqu’en 2013 par un consortium anglo-américain.
Après la vente de ces trois machines, le 32th Squadron possèdera encore trois avions de ce type, mais également quatre quadriréacteurs court-moyen courrier BAe-146 ainsi que deux hélicoptères Agusta-Westland AW.109E.

Photo © UK Ministry of Defence

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

    • Certes c’est bien plus important encore que notre ETEC française, qui par ailleurs sert aussi aux présidents de chambres parlementaires et aux ministres, mais il faut se souvenir que le 32th Squadron est vraiment à l’image de cette attachement des Britanniques à l’égard de leur famille royale : intégralement dans l’excès.

      • Après recherches, apparemment (ou du moins officiellement) le 32th sq a des devoirs militaires, et que très secondairement du transport royal (et sont équipés de lance-leurres et ECM…)
        Contrairement à l’ET.60, le 32th sq n’a pas renouvelé (ni revendu) sa flotte, et les HS-125 dateraient des années 70 (d’où le nombre) ? Et vu le coût de leur heure de vol, n’étaient de toute façon plus utilisés par la famille royale.
        Seul reste le Queen’s Helicopter Flight (TQHF), qui fait la grande majorité des déplacements royaux, avec un seul Sikorsky S-76 (!)
        Tout ça ne vaut pas le temps des Concordes de BA… 😉 !

  1. Sauf erreur de ma part, il me semble que l’ETEC s’appelle l’ET 60.
    La calibration étant assurée désormais par le SEFA (ENAC) de la DGAC.
    Mais bon l’ETEC était parfois surnommé GAEL (appellation… de 1945 !) jusqu’à la fin.
    La France aussi a ses traditions… 😉 !

  2. Est ce que c’est le même type d’avion que celui utilisé par les pompiers de l’aéroport du Bourget, qu’on voit souvent le week end à côté du musée ?

    • Je ne sais pas s’il s’agit de l’avion dont vous parlez, mais juste à côté du Musée, le week-end les pompiers utilisaient en fait un Aérospatial SN-601 Corvette (bonne fiche sur ce site 😉 !).
      Avion rare, bon machine, même si très inférieur au Falcon 20 (et plus tardif), d’où son échec commercial.

Laisser un commentaire