Les États-Unis vont livrer des drones RQ-11 Raven aux forces ukrainiennes

Les États-Unis vont livrer des drones RQ-11 Raven aux forces ukrainiennes

Voilà une information qui à coup sûr ne va pas plaire à tout le monde à Moscou. La Maison Blanche et le Congrès des États-Unis viennent de donner leur accord pour une livraison limitée de matériels militaires d’origine américaine aux forces armées ukrainiennes. Et parmi ceux-ci on trouve plusieurs systèmes de reconnaissance sans pilote AeroVironnement RQ-11 Raven. En fait cet engin, exporté auprès de plusieurs alliés des Américains figurent parmi les plus petits drones actuels.

Drone RQ-11 Raven lancé à la main.
Drone RQ-11 Raven lancé à la main.

Lancé à la main, transportable dans une malle de taille réduite, et aisé à assembler y compris sur le champ de bataille l’AeroVironnement RQ-11 Raven est actuellement l’un des principaux drones de reconnaissance à court rayon d’action en service dans les rangs des forces armées et aériennes américaines. Il est notamment utilisé par leurs forces spéciales.

Pour les forces ukrainiennes c’est un atout indéniable. Capable d’être lancé au plus près des zones de combat, ils pourront survoler les villes et villages tenus par les forces séparatistes et ainsi renseigner l’armée sur les positions exactes de l’ennemi. Particulièrement silencieux du fait de sa motorisation électrique ce système est par définition très difficile à déceler et donc à abattre.
La retransmission de ses informations peut se faire en temps réel via un véhicule léger ou un 4X4 militaire type Humvee. Ça tombe bien Washington-DC vient de donner son accord pour la livraison à Kiev de trente de ces très polyvalents véhicules.

Avec une autonomie d’environ une heure quinze et un plafond d’environ 1850 mètres l’AeroVironnement RQ-11 Raven est pleinement apte à opérer n’importe où sur le territoire occupé par les forces séparatistes pro-russes. Ses capteurs lui permettent aussi bien une prise de vue classiques (type images) ou bien l’interception de signaux électromagnétiques. À coup sûr c’est là une mauvaise nouvelle pour les ennemis de l’Ukraine qui disposera désormais d’un moyen de reconnaissance courte distance dernier cri.
La livraison est prévu dans les prochaines semaines.

Photos © US Department of Defense.

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire