Crash mortel d’un Mil Mi-24 algérien

Crash mortel d’un Mil Mi-24 algérien

On en sait encore assez peu sur cet accident survenu ce dimanche 19 avril 2015 en soirée. Pour des raisons encore inconnues un hélicoptère de combat de l’armée algérienne s’est écrasé dans la région d’Illizi dans le sud-est du pays, tuant ses deux membres d’équipage. L’appareil en question était un Mil Mi-24 d’origine russe.

L’hélicoptère venait de réaliser une patrouille de surveillance des frontières communes avec la Libye et le Niger dans l’extrême sud-est du pays. Cette zone est en effet menacée en permanence par la présence des troupes terroristes d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique, l’organisation par ailleurs pourchassée par une coalition internationale dans la région à laquelle participe la France.
Depuis maintenant plusieurs mois ce sont des hélicoptères de combat Mil Mi-24 fortement armés et équipés de FLIR dernier cri qui patrouillent dans la région, côté algérien. Les autorités locales craignent en effet la violation de leur territoire par les djihadistes.

Visiblement l’hélicoptère revenait d’une de ses missions lorsqu’il s’est écrasé, pour une raison encore inconnue. Tout juste sait-on que les militaires algériens n’excluent aucune thèse, y compris celles non-accidentelles.
La presse algérienne indique quant à elle que des experts russes, appartenant au constructeur, sont attendus sur la zone du crash afin de prêter main forte aux enquêteurs algériens.

Il faut savoir que les Mil Mi-24 algériens sont parmi les plus évolués au monde, ils disposent d’ailleurs d’une avionique en partie occidentale fournie par la France et l’Italie. Ces appareils sont réputés pour être bien entretenus. Les pilotes quand à eux figurent parmi les mieux formés d’Afrique.

Photo © ministère algérien de la défense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

  1. vu la situation avec les djiadistes ils tissent leurs toiles concernant l’algérie, et c’est très préoccupant. il faut s’attendre à tout venant d’eux. je pense que les experts russe concernant leurs appareils vont
    trouver certaines véritées de cet accident!!!!!

    • Le problème avec cet accident c’est qu’il s’est produit en Algérie, un pays où tout ce qui touche au domaine de la défense est rapidement frappé par le secret militaire. Il y a donc peu de chances qu’on sache rapidement ce qu’il en a été réellement. Et dans le même sens il est peu probable que le constructeur ne communique beaucoup sur ce crash.

  2. Bonjour,
    Pas de nouvelles je suppose ?
    Peut-être tout ‘simplement’, dans les mêmes conditions, les mêmes causes que pour le crash d’un Mi-24 malien il y a deux ans ?
    Perte de repères à l’atterrissage.

    • J’ai parcouru la presse algérienne la semaine dernière et le seul article qui en parlait semblait pour le moins reprendre les propos de mon sujet mais sans ajouter quoi que ce soit de nouveau. Si ça change, promis je vous tiendrais au courant. 😉

Laisser un commentaire