Denis Brogniart vole avec la Patrouille de France

Denis Brogniart vole avec la Patrouille de France

Durant deux jours, les mardi 14 et mercredi 15 avril 2015 les équipes de l’émission de télévision Auto-Moto ont posé leurs valises et leurs pieds de caméras sur le tarmac de la Base Aérienne 701 de Salon de Provence. À cette occasion le journaliste vedette de TF1 Denis Brogniart a pu réaliser un vol en place arrière à bord d’un jet de la Patrouille de France. C’est rien moins qu’à bord de l’Alpha Jet du leader de la patrouille que l’animateur s’est retrouvé.

C'est moi où elle est bizarre leur Twingo ?
C’est moi ou elle est bizarre leur Twingo ?

Il semble que l’équipe de télévision soit venue sur la base aérienne accompagnée d’un concept-car signé Renault Sport, que ses essayeurs ont certainement du tester avec les avions tricolores de la Patrouille de France en arrière plan. Quelques tours de pistes en guise de circuit ? Seul le visionnage des images nous le dira.

Toujours est-il que Brogniart a ensuite eu la chance d’enfiler la tenue de vol des pilotes de la Patrouille de France (rien que ça c’est déjà un très très gros kif) avant de rejoindre la place arrière de l’avion numéro 1. Aux manettes ? Rien moins que le commandant Romain Bethoux, l’actuel patron de la PAF. On peut dire que l’Armée de l’Air n’avait pas fait les choses à moitié.

Déjà il y a un peu moins de deux ans, le 14 juillet 2013 le journaliste avait eu l’occasion d’embarquer en hélico avec des commandos français. Vous pouvez d’ailleurs retrouver la photo sur ce reportage de l’époque. Ce qui tendrait à prouver deux choses : primo le journaliste n’a pas peur de monter en avion, et secundo il entretient d’excellents rapports avec nos militaires.

La tenue de vol va bien à Denis Brogniart.
La tenue de vol va bien à Denis Brogniart.

Alors même si les boites à quatre roues qui font vroum-vroum ne me passionnent pas le moins du monde, je tâcherais dans les prochaines semaines de jeter un œil à cette émission, en replay bien sûr.
Y a pas à dire Denis Brogniart a vraiment un métier difficile. Une question me taraude cependant :  vous croyez qu’ils l’ont autorisé à conserver sa tenue en souvenir ?

Photos © Armée de l’Air.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

5 COMMENTAIRES

  1. Je viens de voir ton article Arnaud. Tes nul ou quoi, c’est pas une Twingo c’est une RS-01 tout le monde le sait. Une Twingo ces petit et moche, en plus ces une voiture pour les gonzesses et les vieux. Celle la elle déchire grave sa race.

    • En fait la légende de la photo sur la « Twingo » était à prendre au second degré. Mais effectivement je suis assez nul en bagnoles, je ne savais même pas qu’il existait une Renault RS-01. Y aurait pas eu le losange j’aurais parié plutôt sur une McLaren ou une Audi.

      • San trop m’avancer je crois pouvoir supposer que le post de Mathieu était lui aussi à prendre au second degré… du moins j’espère …

        • C’est ce que je me disais aussi au départ mais ses réponses sur d’autres sujets m’ont conforté dans l’idée que Mathieu ne manie pas particulièrement le second degré.

Laisser un commentaire