Le X-47B Pegasus devient le premier drone ravitaillé en vol.

Le X-47B Pegasus devient le premier drone ravitaillé en vol.

Voilà ce qu’on appelle une grande première mondiale. Ce mercredi 22 avril 2015 l’US Navy et les équipes de Northrop-Grumman ont annoncé avoir réalisé le premier ravitaillement en vol d’un drone. L’avion sans pilote en question est un appareil furtif X-47B Pegasus, un des tous derniers modèles actuellement en essais au sein de la marine américaine.

Ne nous y trompons pas cet évènement est véritablement historique pour l’aventure aéronautique, et non uniquement pour les drones. Chaque pilote de combat vous dira à quel point il est délicat d’accrocher le panier du ravitailleur en vol. Alors imaginez donc le travail quand il doit être réalisé par un télépilote se trouvant à plusieurs centaines de kilomètres de l’avion ravitaillé. Surtout le militaire en question n’avait sûrement aucune idée, hormis les centaines d’heures de simulateurs réalisées auparavant, de comment le X-47B allait se comporter en réalité. Pour attester de la réussite de l’opération, soulignons que le drone a reçu au total 1800 kilos de carburant.

Gros plan sur le X-47B Pegasus durant son ravitaillement en vol.
Gros plan sur le X-47B Pegasus durant son ravitaillement en vol.

L’avion ravitailleur utilisé pour l’occasion n’était pas un avion militaire. Il s’agissait d’un Boeing 707-320 transformé. Ancien avion de ligne celui-ci sert désormais de ravitailleur en vol au profit de l’entreprise Omega Air Refueling, une société privée sous contrat avec la majorité des grands constructeurs aéronautiques américains. Pour l’occasion le quadriturboréacteur américain avait subi quelques modification. Une interface permettant à Northrop-Grumman de savoir comment se passait le ravitaillement avait été installé via le Boeing 707. En sommes les ingénieurs de l’avionneur pouvaient surveiller à la fois le travail du télépilote et celui du boomer.

Pour quiconque se passionne aujourd’hui pour l’aviation le Northrop-Grumman X-47B Pegasus n’est pas un total inconnu. Déjà il y a deux ans cette machine avait faite parler d’elle en devenant le premier drone catapulté du pont d’un porte-avions américain.
On finit par se demander ce que le X-47B n’a pas encore fait ?

Quoiqu’il en soit les enseignements de ce premier ravitaillement en vol d’un drone seront très certainement plus qu’éplucher par les ingénieurs d’essais du constructeur autant que de l’US Navy.
Même si comme moi vous n’êtes pas le plus grand fan des avions sans pilote, il faut bien reconnaitre que cette première est époustouflante.
Chapeau bas aux artistes.

Photos © US Navy.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

  1. bien sûr je ne suis pas un fan des drônes,nous sommes au 21emes siécles, la technologie fait des pas de géant dans l’aviation!!!!!! il y a cent ans juillet 1909 notre cher blériot traverssait la manche!!!! le
    20emes siécles a été souverain pour laconstruction des aéronefs!!!!! et la formation des pilotes!!!!
    beaucoup de ces derniers ont défrichés avec beaucoup de courage l’ âme de l’aviation.

    que cela continue avec les nouvelles générations ils veront eux aussi que le mot aviation à toute sa noblesse!!!!! bien à vous tous sur le site ( avions légendaires)

  2. Voilà un programme d’avion de combat américain qui marche très bien. Même si drone et expérimental, il est le contraire du désastreux F-35. En tout cas moi je le trouve plus beau que le lightning, et moi je n’aime pas beaucoup les drones…

Laisser un commentaire