Le Bourget 2015 : demandez le programme… (presque complet)

Le Bourget 2015 : demandez le programme… (presque complet)

La liste (encore provisoire) a été publiée il y a quelques jours, et force est de constater qu’une fois encore le futur chasseur polyvalent américain Lockheed-Martin F-35 Lightning II risque bien de briller par son absence sur le tarmac séquanodionysien. Néanmoins il ne faudrait pas que les aérophiles comme nous, mais aussi les curieux, ne se laissent aller : l’édition 2015 du Salon du Bourget s’annonce d’ores et déjà comme un très grand cru. Les différents exposants semblent avoir décidé de mettre le paquet.

Si à l’heure où ces lignes sont écrites on ignore encore le niveau de participation des avionneurs américains Boeing et Lockheed-Martin, on peut juste se dire raisonnablement que les autres ont joué le jeu.
À tous seigneurs tous honneurs commençons par ceux qui sont « chez eux » : Airbus Group et Dassault Aviation en tête.

Pour Airbus :

  • l’avion de ligne biréacteur nouvelle génération A350.
  • l’avion de ligne quadriréacteur gros porteur A380.
  • l’avion de transport militaire tactique C-295.
  • l’avion de transport militaire stratégique A400M.
  • l’avion de combat multirôle EF-2000.
  • l’avion expérimental à propulsion électrique E-Fan.
  • l’hélicoptère civil léger H135.
  • l’hélicoptère civil moyen H160.
  • l’hélicoptère militaire léger H145M.
  • l’hélicoptère militaire lourd H225M.
L'intriguant E-Fan électrique, future vedette du salon ?
L’intriguant E-Fan électrique, future vedette du salon ?

Pour Dassault :

  • l’avion de combat omnirôle Rafale C.
  • l’avion de combat omnirôle embarqué Rafale M.
  • l’avion d’affaire Falcon 7X.
  • l’avion d’affaire Falcon 900LX.
  • l’avion d’affaire Falcon 2000S.
Rafale et Falcon 7X, le savoir faire de Dassault Aviation.
Rafale et Falcon 7X, le savoir faire de Dassault Aviation.

Clairement on remarquera que les deux constructeurs ont décidé de marquer de leur emprunte cette édition 2015. Reste à savoir si le Rafale C aura une livrée un peu plus exotique que celle portée par les traditionnels avions de l’Armée de l’Air.

Bien qu'actuellement dans la tempête, l'A400M Atlas sera certainement mitraillé par les photographes.
Bien qu’actuellement dans la tempête, l’A400M Atlas sera certainement mitraillé par les photographes.

Mais je rassure les passionnés les autres constructeurs ne seront pas en reste. D’Amérique (du Nord au Sud) le constructeur canadien Bombardier exposera cinq avions dont son biturbopropulseur best-seller Q-400 et son très attendu avion de ligne CS-300. Gulfstream, l’un des spécialistes du jet d’affaire viendra lui aussi avec deux avions dont son très-long-courrier G-650. L’hélicoptériste Bell est annoncé avec deux machines civiles dont son 429WLG ultramoderne. Embraer pour l’instant n’est annoncé qu’avec un seul jet régional.
Indubitablement le groupe américain Textron saura attirer l’œil avec ses Super King Air 350, C-208 Caravan, et surtout son prototype d’avion de combat à bas coût Scorpion.

Le très attendu Textron Scorpion qui saura très certainement ravir les passionnés.
Le très attendu Textron Scorpion qui saura très certainement ravir les passionnés.

Les autres constructeurs européens seront aussi de la partie : Antonov, ATR, Daher, Diamond Aircraft, G1 Aviation, Horus, LH Aviation, NH-Industries, Piaggio, Pilatus, Rexia, RUAG, Safran, TAI, et Trescal.

Deux stands devraient également attirer l’attention : celui du ministère de la défense et celui de son pendant américain, l’US Department of Defense. Et voyez un peu, là aussi on a de quoi se faire plaisir :

Pour le ministère de la défense :

Pour l’US DoD :

Que serait le salon du Bourget sans une présence du F-16 ?
Que serait le salon du Bourget sans une présence du F-16 ?

Par ailleurs les amateurs de warbirds seront aussi à la fête, puisque pas moins de dix modèles d’avions différents sont annoncés dont le Dassault Flamant, le Douglas AD Skyraider, ou encore le Max Holste MH-1521 Broussard.

La Patrouille de France est elle aussi annoncée.

Photos © Airbus Group, Armée de l’Air, et US Department of Defense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

CONTENUS SIMILAIRES

8 COMMENTAIRES

  1. Pas des russes cette fois-ci?
    J’espère que les Rafale égiptiens, indiens ou quataris auront au moins une nuance de gris différente. Et qui sait… peut-être Dassault aura un nouveau client…

    • Je suis également surpris de l’absence russe, car malgré les relations assez fraîches, le Bourget reste un événement majeur pour la promotion des matériels et les contrats. Peut-être n’ont-ils simplement pas encore communiqué de liste sûre…
      Ce serait dommage que je m’y rende sans voir le SU35 et sa superbe démo.

    • Ah, je n’ai peut être pas été assez explicite dans mon sujet. Ce n’est pas exactement un meeting, c’est le Salon Internationale de l’Aéronautique de Paris-Le Bourget. Et ça se tient du 15 au 21 juin inclus. Mais seules les journées du 19, 20, et 21 juin sont ouvertes au grand public. Les autres sont réservées aux professionnels.

  2. Merci pour ces infos, j’en cherche une autre, pas trouvé sur le site officiel; sauriez-vous quand aurons lieu les démonstrations en vol ?
    Uniquement le WE ? le vendredi aussi ?
    y a t il un programme plus ou moins prevu ?

    Merci d’avance et merci pour votre site tres sympatique

    • Je ne saurais répondre exactement à votre question, mais d’expérience je sais que les démos ont toujours lieu pendant les trois jours « publics ». Quand au programme, on le sait généralement le jour même avec les heures de passage de chaque machine. 🙂

Laisser un commentaire