Le Koweït sélectionne le Super Hornet de Boeing

Le Koweït sélectionne le Super Hornet de Boeing

L’annonce a été faite en fin de semaine dernière.  Le Koweït a décidé de commander l’avion de combat polyvalent Super Hornet. Ces avions permettront de remplacer les McDonnell Douglas F/A-18C et D Hornet acquis au lendemain de la guerre du Golfe de 1990/1991.

SuperHornet-ascension_USND’un montant d’environ trois milliards de dollars américains le contrat koweïtien prévoit la livraison de 28 Boeing F/A-18E et F Super Hornet. Vingt seront des monoplaces et les huit autres des biplaces. Les premiers avions seront livrés à ce petit pays producteur de pétrole dans le courant de l’année 2017.

Le Super Hornet était en concurrence direct avec l’Eurofighter EF2000 européen. Dans cette courte finale, ni Rafale, ni Gripen, ni F-16, et encore moins de chasseur russe. Outre le succès de l’avion américain qui va permettre de pérenniser encore quelques temps la chaîne d’assemblage, ce contrat souligne aussi une défaite supplémentaire pour l’industrie aéronautique européenne. Pourtant certains indicateurs semblaient laisser supposer une issue heureuse pour l’Eurofighter. Il n’en est rien.

Mais surtout cette commande confirme que malgré les petits « soucis diplomatiques » des États-Unis dans le Golfe, le Koweït lui demeure fidèle dans le choix de ses armements. Au grand dam des industries européennes, la France et le Royaume Uni ont en effet longtemps été les fournisseurs privilégiés de cet état.

Photos © US Navy.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

  1. Gagné ;-D !
    Je l’avais parié 😉 !
    Le Koweit ne pouvait pas acheter autre chose vues les pressions étatsuniennes, le passé (opérations Desert shield & Desert storm), et… c’était le seul client possible pour le Super-Hornet : seul client avec l’Australie… !

    • Pour se sortir du bourbier F-35, le Canada pourrait sérieusement envisager le Super Hornet pour prendre la relève de ses Hornet vieillissants… En fait, ce sera le principal compétiteur du Rafale si le Canada laisse tomber le F-35.

  2. C’était à prévoir. L’influence américaine y est très forte. Et le petit Kuwaït compte toujours sur les US pour assurer son indépendance.

    Arnaud je profite pour vous remercier pour l’excellent article sur les désignations des hélicos. J’espère maintenant me perdre beaucoup moins. 🙂

    • De rien, de toutes manières j’avais ce dossier dans ma tête depuis plusieurs semaines, le sujet sur le crash du Cougar mexicain a juste amorcé sa rédaction. Et ensuite c’est notre ami (et rédacteur en chef) Gaëtan qui a fait un boulot de dingue pour réussir à le mettre en page rapidement et à le publier.
      Notre site est une aventure collective.

  3. Excellent Londres s’est piégé par son choix du F35 et ne peut plus développé l’eurofighter. Londres a tout tenté contre Paris que « Justice Soit » (bon film d’ailleurs).

Laisser un commentaire