L’Armée de l’Air a réceptionné son troisième drone Reaper

L’Armée de l’Air a réceptionné son troisième drone Reaper

L’avion sans pilote n’est même pas passé par la France. Ce jeudi 7 mai 2015 un avion cargo privé Boeing 747 a transporté un drone Reaper directement depuis les États-Unis vers le théâtre d’opérations extérieures du Niger. Il s’agit du troisième aéronefs de ce type livré par le constructeur General Atomics à l’Armée de l’Air.

De type MALE (pour Moyenne Altitude Longue Endurance) l’avion sans pilote General Atomics MQ-9 Reaper est actuellement l’un des principaux vecteurs de reconnaissance aérienne et de marquage des cibles pour les forces françaises engagées dans l’opération Barkhane. Il a donc pour mission de survoler le désert du Sahel à la recherche des groupes terroristes affiliés à l’organisation AQMI, Al-Qaïda au Maghreb Islamique.
Cet avion est basé à Niamey, la capitale nigérienne.

Il s’agit d’un des trois avions sans pilote dont la commande avait été annoncé aux forces déployées lors d’un déplacement ministériel au nouvel an dernier. Cependant devant l’obstination d’une partie des parlementaires français il n’est toujours pas prévu que ces machines soient modifiées pour permettre l’emport et le tirs de missiles légers AGM-114 Hellfire comme leurs équivalents américains.

Malgré cette carence les drones Reaper ont su devenir au fil des mois des outils de renseignement et de reconnaissance hors-pairs, bien supérieurs à tous les avions pilotés de reconnaissance utilisés jusque là par nos aviateurs.

Dans l’Armée de l’Air c’est l’Escadron de Drones 1/33 Belfort qui met en œuvre ces aéronefs.

Photo © Armée de l’Air.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire