L’Inde achète 56 avions de transport Airbus C-295

L’Inde achète 56 avions de transport Airbus C-295

À peine plus d’un mois après la confirmation de sa lettre d’intention concernant l’achat de chasseurs omnirôles Dassault Rafale c’est au tour des avions de transport. L’Indian Air Force a décidé d’acquérir un total de cinquante-six biturbopropulseurs moyens Airbus Defense & Space C-295. Ces avions auront pour mission première de remplacer les vieux Hawker-Siddeley HS-748 d’origine britannique.

En fait cette commande, d’un montant d’un peu plus d’un milliard et demi d’euros, était dans les cartons depuis plusieurs mois. Mais il semble que ce soit lors du voyage officiel en France du premier ministre indien Narendra Modi que le choix final se soit fait.

Les Airbus C-295 permettront un gain technologique indéniables dans le transport moyen par rapport à leurs prédécesseurs et aux Antonov An-32 d’origines soviétiques aux côtés desquels ils serviront d’ici 2018. Il faut dire que le nouvel avion est une machine dernier cri, face à des avions conçus durant la guerre froide avant la révolution numérique.
La récente série de tremblements de terre népalais a illustré l’incapacité des avions moyens indiens à opérer sur des terrains sommaires en l’absence d’infrastructures lourdes. Elle a obligé l’Indian Air Force à déployer un de ses Boeing C-17A de transport stratégique, là où des avions modernes de plus faible tonnage auraient largement suffit.

Clairement entre le Rafale le mois dernier et le C-295 ce mois-ci les Indiens démontrent qu’ils comptent bien continuer la modernisation de leurs forces aériennes. Une intention qui trahit la volonté politique indienne de se hisser au plus niveau international face à ses voisins.

Photo © Reuters.

4 COMMENTAIRES

  1. Ils ont trouvé un trésor ?
    Plusieurs milliard d’euros en quelques semaine !!!
    Whaou… tant mieux pour notre industrie, surtout que dans ce cas il n’y a pas de transfert de technologies ni de constructions locales.

  2. L’Antonov 32 est supérieur sur tous les points au C-295, à part l’autonomie et la modernité technologique (et sans doute la fiabilité et le coût d’utilisation…)
    C’est d’ailleurs ce que vous dites dans votre (excellente) fiche d’appareil. 😉 !
    Tandis que pour le Hs-748 (qu’il va remplacer), il fait presqu’aussi bien pour deux fois moins puissant (et donc plus économique).
    Par contre (@Michel47), pourquoi « notre » industrie ? Les C-295 sont espagnols et produits à Séville, non ? La France ne touche strictement rien sur ces ventes, non ?
    Le « trésor » indien est 1.100.000.000 habitants avec une économie tournée vers la production, et non le paiement à des banques étrangères… 😉 !

    • Si Airbus touche, la France touche aussi d’une manière où d’une autre. Il ne faut juste regarder l’aspect production, car l’argent gagner permettra à Airbus de réinvestir. De plus il faut aussi ce réjouir pour les espagnols qui auront enfin du travail (ce qui nous profite aussi de manière moins directe) .

Laisser un commentaire